Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 17:12

 

(éditorial de l'Anti-Casse N°16, CGT Cochin)

 

Le Président des riches, Emmanuel Macron, a été élu avec le nombre de voix le plus bas de toute l’histoire de la République. Bien qu’il soit ultra-minoritaire dans le pays, le système de la Ve République lui permet de gouverner comme s’il était réellement majoritaire, en méprisant l’opinion de la majorité des Français. C’est que pour Macron et ceux qui l’ont fait élire, notamment le fameux Groupe Bilderberg (1), il ne s’agissait pas de promouvoir un gouvernement qui dure, mais seulement un homme de main chargé de faire la basse besogne au profit des grands patrons et de la finance.

 

Depuis Sarkozy, ces décideurs internationaux (car la bourgeoisie n’a pas de patrie) ont inventé un nouveau concept de gouvernement que je pourrais appeler « gouvernement-kleenex ». Ils ne cherchent plus à installer des présidents et des gouvernements dans la durée, mais simplement à faire élire des hommes de paille qui puissent s’attaquer à notre peuple pour le dépouiller le plus rapidement possible. Une fois que le premier a fait « son travail » pour déposséder un peu plus les plus pauvres au profit des plus riches, une fois donc qu’il s’est discrédité devant les Français, les grands patrons et les financiers en sponsorisent un autre, et ainsi de suite, le suivant poursuivant la politique du précédent. Il s’agit bel et bien pour eux de mettre en place des « gouvernements-kleenex », ou gouvernements à usage unique… Sarkozy, Hollande, Macron… Qui sera le prochain ?

Ou la prochaine : en effet, dans un précédent éditorial je disais que si Mélenchon n’était pas élu, Marine Le Pen aurait toute ses chances en 2022. Je me trompais peut-être : Jacques Attali, l’ultralibéral bien connu, bien introduit précisément dans le milieu des voyous de la politique, du patronat et de la finance, annonçait en 2014 l’élection de Macron en 2017 (2) ! Et dans la foulée celle de Marion Maréchal-Le Pen en 2022 (3)…

 

Dans cette perspective, Macron et ses amis ont tout intérêt à mettre Mélenchon en avant comme principal opposant. En effet, Jean-Luc Mélenchon fait peur à la bourgeoisie. Le moment venu, en 2022, il est probable que Mélenchon se retrouvera au 2e tour alors que Macron aura été éliminé au premier. En cas de duel Mélenchon/Le Pen, la bourgeoisie mettra toutes ses ressources au service de Le Pen, c’est-à-dire de l’une des leurs.

On voit en tout cas à quel point ceux qui ont toutes les cartes en main pour manipuler l’opinion publique méprisent les Français et la démocratie ! D’ailleurs, les prises de position de Macron sur l’avenir de la France au sein de l’Europe sont très claires : dissoudre la France dans une Europe fédérale dirigée par les grands patrons et les financiers. C’est-à-dire achever de jeter nos institutions républicaines à la poubelle, au profit d’instances européennes qui ne répondent pas de leurs actes…

 

Macron, le « président-kleenex », se hâte de remplir sa tâche en s’attaquant à la protection sociale des travailleurs (Code du travail, Sécu, Retraites, Chômage, etc.), et en s’attaquant aussi aux institutions républicaines encore susceptibles de défendre les citoyens contre la rapacité du grand patronat et de la finance. Le résultat est à la hauteur de ce que les rapaces attendent : baisse généralisée du pouvoir d’achat pour la très grande majorité des citoyens (appauvrissement de la population), travailleurs à la merci de leurs patrons (licenciements sans motif par exemple), destruction des services publics au profit du privé, ponctions sur les retraites (obligeant un grand nombre de retraités à travailler pour survivre), etc. etc. Toutes les conquêtes sociales obtenues dans les luttes par nos aînés sont abrogées les unes après les autres. La « Révolution » de Macron consiste ni plus ni moins qu’à revenir aux conditions d’exploitation des travailleurs du 19e siècle.

 

Quelles que soient les divergences qui peuvent agiter les forces progressistes, face à cette offensive violente contre tous les citoyens, il est essentiel de se regrouper. Que l’on soit d’accord avec lui ou non, Jean-Luc Mélenchon a su créer la dynamique nécessaire pour organiser aujourd’hui la résistance.

 

La riposte des travailleurs doit être massive et générale ! Seul le blocage du pays pourra contraindre Macron à faire machine arrière. Son mépris pour la démocratie et son mépris affiché pour les Français prouvent assez que les moyens institutionnels ne suffiront pas à le faire plier, ni à obliger le patronat et la finance à reculer. Il s’agit bel et bien d’un rapport de force. Si nous sommes faibles, ils nous prendront tout. N’oublions pas qu’en réalité nous sommes les plus forts : sans nous, sans les travailleurs qui produisent les richesses, ils ne sont plus rien. Par le passé, c’est grâce aux luttes massives des travailleurs que nous avons obtenu tous nos droits : les patrons n’ont jamais rien lâché de bon cœur !

 

Au niveau national, sur le plan syndical Philippe Martinez mène le combat et la CGT Cochin lui apporte tout son soutien. La CGT Cochin est plus que jamais présente sur le terrain aux côtés des travailleurs, et peut constater quotidiennement dans notre hôpital les dégâts humains et économiques causés par la politique ultralibérale de Macron et ses sbires. Seule la lutte paye ! Tous ensemble nous pourrons les vaincre !

 

 

Bernard Giusti

Secrétaire Général Adjoint CGT Cochin

15/10/2017

 

  1. Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Il comprend notamment les patrons de presse, propriétaires des chaînes de télévision, qui se sont lancés dans une véritable campagne publicitaire pour faire élire Macron, et qui depuis son élection se livrent, sous couvert d’information, à une propagande éhontée en faveur de Macron et de son gouvernement
  2. (1) http://www.nouvelordremondial.cc/2017/05/10/jacques-attali-a-predit-lelection-de-macron-2017-celle-dune-inconnue-2022-aout-2014video/***  https://www.youtube.com/watch?v=_aOY7sCOSZ8
  3. Marion Maréchal-Le Pen, actuellement mise en réserve en attendant que les dissensions internes au FN soient réglées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires