Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

France / Utiles au rapport de force

Publié le 13 Décembre 2019 par Vendémiaire in France-Politique - société

France / Utiles au rapport de force

Le Premier ministre a présenté ce mercredi 11 décembre l’intégralité de sa réforme de retraite. Nous nous attendions au pire. Et le pire est arrivé.

Recul de l’age de départ à la retraite à taux plein de 62 à 64 ans, mise en place d’une retraite par points à la place de trimestres, calcul de la pension sur l’ensemble de la carrière au lieu des 25 meilleures années de salaires dans le privé ou des 6 derniers mois dans le public, fin des régimes spéciaux… C’est la casse d’un pilier de notre modèle social issu du Conseil National de la Résistance.

Le gouvernement, droit sans ses bottes, fait le choix de la brutalité envers la jeunesse et le monde du travail. Nous regrettons ce choix du bras de fer à la veille des fêtes de Noël où tout le monde aspire à l’apaisement.

Mais nous ne voulons pas d’une réforme de retraite qui va pénaliser durement nos pensions, reculer l’âge de départ et surtout conduire au développement d’un système par capitalisation.

A l’issue de ces annonces, le front syndical contre cette réforme s’est élargi. La CFDT, la CFTC et la CFE CGC ont décidé de se joindre à la CGT, FO, la FSU et Solidaires pour la journée de mobilisation du mardi 17 décembre prochain.

Du coté des forces politiques, le Parti Communiste Français a pris l’initiative de rassembler l’ensemble des forces de gauches et écologistes à la Bourse du Travail de Saint Denis. Tout le monde a répondu présent, (Olivier Faure PS, Guillaume Balas GénérationS, Julien Bayou ELLV, Marie-Noëlle Lienemann GRS, Eric Coquerel LFI, Olivier Besancenot NPA, Nathalie Arthaud LO, Michel Jallamion RS, Gerard Filoche GDS, Jean-François Pelissier Ensemble, Virginie Rozière Radicaux de Gauche, Sophie Riguard Place Publique ) et c’est une première!

Devant une salle pleine, nous y avons donné la parole aux représentants de la CGT, de la FSU, de Solidaires et de la JOC.

Les responsables des forces de gauche ont décrypté la réforme Macron et ont également décidé à l’unanimité :

- d’appeler ensemble à poursuivre et amplifier la mobilisation et d’exiger le retrait de la réforme Macron ;

- d’apporter ensemble leur soutien aux salarié·e·s en grève dès ce lundi 16 décembre en nous rendant sur un piquet de grève.

Nous avons aussi, lors de cette rencontre, discuté des convergences et des propositions communes que nous pourrions défendre ensemble pour montrer qu’il est possible d’améliorer le système de retraite actuel sans demander aux français, aux jeunes de travailler plus longtemps, sans baisser les pensions des français.

Nous avons donc décidé de mettre en place un comité de liaison des forces de gauche et écologistes qui se réunira mercredi 18 décembre au matin, au lendemain des manifestations pour envisager la poursuite du mouvement.

Nous avons aussi proposé de mettre en place un groupe de travail de député·e·s et sénatrices et sénateurs de gauche et écologistes pour travailler à un contre projet à celui du gouvernement.

Nous nous sommes également engagés à bâtir nos propositions avec l’ensemble des forces syndicales. A la différence du Président de la République, nous voulons une réforme des retraites bâtie avec le monde du travail et avec la jeunesse, et non pas contre eux.

C’est pourquoi je t’invite à rester mobilisé. Dans les prochains jours, nous mettrons à disposition de tous les adhérents un argumentaire détaillé de la réforme qui viendra compléter notre projet de contre réforme disponible sur notre site :

Argumentaire Retraite

Et tu trouveras également un tract appelant à manifester mardi prochain accessible ICI ou auprès de ta fédération.

Cher·e camarade, nous vivons une période historique. Nous pouvons faire reculer le gouvernement sur ce projet et, en même temps, donner l’espoir d’un vrai changement dans notre pays, sur la base de contenus clairs en rapport avec les attentes du mouvement social.

Comptant sur ta mobilisation, reçois mes plus fraternelles salutations.

Fabien ROUSSEL

Secrétaire national

Commenter cet article