Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

France / Rassembler dans la lutte contre la politique du pouvoir et du MEDEF

Publié le 28 Août 2020 par Vendémiaire in France-Politique - société

France / Rassembler dans la lutte contre la politique du pouvoir et du MEDEF

Le gouvernement avec le soutien du MEDEF décide du report du plan de relance, comportant de nouveaux cadeaux chiffrés à plus de 100 milliards.
Ils ne précisent pas que ce sont des cadeaux aux grandes entreprises pour assurer leurs profits …

Rien pour le peuple, à part quelques broutilles, négocié avec les « partenaires sociaux », les nouveaux collabos de la politique appliquée par le gouvernement Castex, Macron, avec à leur tête la CFDT compromise jusqu’à la lie.
Le plan « est prêt » et si le calendrier est maintenu, il sera présenté « au lendemain d’une rentrée dont nous devons d’abord assurer les bonnes conditions d’organisation au regard de la lutte contre la Covid-19,» déclare le porte-parole du gouvernement…
Au service du Medef, le pouvoir utilise tous les prétextes pour justifier sa politique, il met en permanence en avant l’épidémie actuelle, le réchauffement climatique pour faire accepter toutes les décisions prises contre le peuple. La préoccupation des médias à sa solde est de faire oublier, détourner l’attention sur les mesures à venir et celles déjà prises.
Dans les entreprises, « une rentrée placée sous le signe de l’inquiétude pour les salariés des deux centres de production automobile de la vallée de la Seine, Renault de Flins et Peugeot de Poissy (Yvelines)... 8 000 emplois indirects chez les sous-traitants et les entreprises partenaires sont menacées » souligne le Figaro du 24 Aout. La situation est identique dans des milliers d’entreprises, à cela s’ajoute l’explosion du travail partiel selon la DARES*, cette forme d’exploitation concernant 31 % des femmes, 24 % des jeunes de moins de 26 ans et 28 % des salariés de plus de 55 ans.
Le Medef et le pouvoir ont besoin de supprimer les obstacles mis en travers de leur route. La répression est organisée contre des dizaines de dirigeants syndicaux, notamment CGT qui ont eu l’audace de s’opposer à la politique mise en place, comme à la RATP, chez Enedis, la SNCF, les Hospitaliers, dans l’inspection du travail, etc... Le capital a besoin d’aller de plus en plus vite.
Cette stratégie favorise les recherches de recomposition politique, sociale, économique au service exclusif du Medef mise en œuvre, les manœuvres vont bon train, autour de Macron la droite s’agite, Mélenchon se déclare disposé à discuter avec tout le monde.
Aucun et pour cause ne remet en cause le pouvoir du capitalisme et des multinationales, il y a ceux qui sont directement à son service et ceux qui disent vouloir modifier la situation mais ne touchent pas au capitalisme qui peut continuer à exploiter
Développons la riposte indispensable, le 17 septembre, journée interprofessionnelle de luttes, de grèves et de manifestations organisée par la CGT, sera une journée puissante, faisons tout pour rassembler les salariés contre la politique du capital et du pouvoir à son service. Faisons tout pour créer les conditions de son développement et sa poursuite dans les semaines qui viennent
Plus nous serons nombreux, plus forts, et plus vite le changement sera possible.
Une seule issue : la lutte politique pour changer vraiment. Rejoignez-nous, faites-le maintenant.

*Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques,

Commenter cet article