Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

France / Casseurs de l’école, taisez-vous ! - par Pedro da Nóbrega

Publié le 25 Octobre 2020 par Vendémiaire in France-Politique - société

France / Casseurs de l’école, taisez-vous ! - par Pedro da Nóbrega

 

http://www.tlaxcala-int.org/upload/aut_188.jpg

   

Pedro da Nóbrega

Face à l’abominable assassinat de Samuel Paty, enseignant d'histoire-géographie au collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines vendredi 16 octobre, la première des réactions doit être celle de la solidarité avec ses proches face à l’effroyable, quels que puissent être les sentiments qui nous traversent, de la colère au désespoir. Faut-il pour autant endurer cette obscène compétition de matamores sur les estrades, de tous ceux qui ont contribué à fragiliser l’école de la nation, en lui ôtant des moyens tout en la chargeant de missions chaque fois plus lourdes ? À commencer par ce lamentable « sinistre » de l’Education, le sieur Blanquer pour ne pas le nommer, dont il eut été licite d’espérer un tant soit peu de honte, vu ce qu’il a fait subir à l’Education Nationale et notamment aux professeurs dont certains se retrouvent devant les tribunaux pout s’être opposés à son entreprise de casse de l’école de la République.

 Faut-il aussi rappeler les dizaines d’élèves de Mantes-la-Jolie agenouillés les mains sur la tête face à des policiers surarmés, pour s’être opposés eux aussi aux projets mortifères du « sinistre » de l’éducation ? Faut-il évoquer l’opposition grandissante des enseignants et de leurs organisations syndicales face à la pénurie de moyens à laquelle ils se trouvent confrontés dans cette démolition systématique du système éducatif de la France ?

Comme l’ensemble des professions de la santé, ce ne sont pas des applaudissements et des beaux discours qu’ils attendent, ce sont les moyens nécessaires pour accomplir leurs missions dans de bonnes conditions. Les « Hussards de la République » sauront faire face, comme ils l’ont toujours fait jusqu’à présent, aux « Dragons » de l’intolérance et du passéisme mais ils demandent de pouvoir disposer d’un cadre et des outils indispensables pour y parvenir. Et ils ont manifesté pour cela combien de fois, souvent aux côtés des professionnels de la santé d’ailleurs.

Ce ne sont assurément pas les diatribes affligeantes, tirées directement de l’époque des Croisades, débitées par ceux qui monopolisent les tribunes, qui peuvent les aider face à ces défis. D’autant plus que ce sont les mêmes qui œuvrent depuis des années à la reconfessionnalisation de l’espace public, d’exposition de crèches chrétiennes dans des bâtiments publics en généreuses subventions d’argent public à des associations cultuelles. Ce ne sont pas ceux qui ne cessent d’ébrécher la laïcité depuis des années qui disposent de quelque légitimité que ce soit pour la brandir aujourd’hui comme un missel face à l’Antéchrist.

La laïcité est une et indivisible et elle reste la meilleure garantie de la liberté de culte car elle préserve l’espace public de toute tentative de suprématie religieuse. Ce sont aussi ces valeurs que s’évertuent à transmettre les milliers d’enseignants dont faisait partie Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie qui intervenait dans des cours d’éducation civique. C’est ce creuset de la citoyenneté qui est porté par le corps enseignant et dans lequel des générations d’élèves se sont formées. Et si d’aucuns sont dans l’incapacité d’assumer leurs errements, qu’ils aient au moins à l’heure du deuil la décence d’observer le silence.

Lire sur le même thème
Réforme Blanquer : l’accélération forcée de l’effondrement éducatif (Interview)

http://www.tlaxcala-int.org/upload/gal_23491.jpg

 

 



Merci à Tlaxcala
Date de parution de l'article original: 25/10/2020
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=29913
 

Commenter cet article