Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

Roger SILVAIN nous a quittés

Publié le 13 Juillet 2021 par Vendémiaire in Syndicalisme

Roger SILVAIN nous a quittés

Notre camarade Roger Silvain nous a quittés. Je l'ai côtoyé un certain temps lorsque j'ai fait partie du Conseil d'administration du Front Syndical de Classe, que Roger avait fondé. Militant infatigable, Roger était venu à plusieurs reprises à l'hôpital Cochin, à l'invitation de la CGT dont j'étais l'un des responsables. Lors des discussions entre camarades au Front Syndical, parfois passionnées, Roger savait garder la lucidité nécessaire pour ramener ceux qui s'égaraient dans la polémique sur le seul terrain et la seule ligne valables : la lutte des classes, et donc l'intérêt du prolétariat.

Avec Roger Silvain le prolétariat perd l'un de ses meilleurs et plus fidèle défenseurs.

Salut et fraternité, camarade.

Bernard Giusti

---------------------------------

Article sur https://fdgpierrebe.over-blog.com/2021/07/roger-silvain-nous-a-quittes.html?utm_campaign=_ob_pushmail&utm_medium=_ob_notification&utm_source=_ob_email

J'apprends avec une grande tristesse la disparition de Roger Sylvain, une grande figure syndicale et politique de Renault Billancourt.

J'ai fait sa connaissance dans les années 70 alors que je participais à une conférence de l'UFICT à Billancourt, lui animais la grève des caristes . A midi nous avions participé à un meeting place nationale au cours duquel il avait expliqué les enjeux de cette lutte. Impressionnant de clarté et de détermination. Un grand dirigeant.

J'ai eu l'occasion de le rencontrer et de fraterniser avec Roger quand il venait dans le Rhône visiter la filiale Renault à Irigny, ou les succursales ou Renault Trucks à Vénissieux.

Nous nous sommes beaucoup rapprochés dans les années 80 quand il s'impliqua avec les syndicats CGT Renault dans la vie de la Fédération CGT de la métallurgie et apporta sa contribution pour que notre Fédération reste sur les bons rails. C'est aussi dans ces années là que je fis connaissance d'Aimé Halbeher, le complice et ami de Roger pendant de longues années chez Renault Billancourt, à la FTM CGT et au Parti communiste.

C'était toujours un grand plaisir de rencontrer Roger, lorsqu'il participait aux réunions de l'Institut d'Histoire sociale de la Fédération et au repas fraternel des anciens dirigeants de la fédération qui suivait.

C'est en cette occasion que je l'ai rencontré la dernière fois en 2017. Il restait toujours fraternel, lucide et très attentif à la vie de la CGT et de son parti, même s'il a décidé de quitter le PCF quand il jugea que l'orientation politique ne correspondait plus à ses convictions profondes, sa propre idée du parti pour construire le communisme.

Sa Fédération CGT des travailleurs de la métallurgie lui a rendu hommage tout dernièrement, je porte à votre connaissance cet hommage ci-dessous.

Adieu Roger, merci de ton engagement et de tes apports à notre génération de militants.

Jean Chambon

xxx

L'hommage de la FTM CGT

Né le 24 juillet 1931 à Chaville (Hauts-de-Seine), son père était un résistant, avant de s’engager dans l’armée française de Libération jusqu’en juillet 1945. Titulaire du CEP, Roger Silvain a intégré l’école de formation professionnelle Renault en 1946.

Après avoir obtenu son CAP trois ans plus tard, il est embauché à l’atelier de l’artillerie, à la réparation des machines-outils. Son service militaire, qu’il a effectué au Maroc en 1952, l’a profondément marqué, après avoir « découvert des choses révoltantes, notamment au niveau du travail des enfants ».

Ouvrier ajusteur, il a adhéré au syndicat CGT en 1960 et au Parti communiste français (PCF) en 1962. Élu délégué du personnel en 1963, il intègre le bureau du syndicat CGT Renault Boulogne-Billancourt en 1964, puis l’année suivante le secrétariat.

Lors des grandes grèves de mai-juin 1968, Roger Silvain est en première ligne, en tant que secrétaire à l’organisation du syndicat. Un mois durant l’usine a été occupée.

Entre 1971 et 1976, il est élu secrétaire général du syndicat CGT Renault Boulogne-Billancourt et délégué syndical central CGT.

Il est élu au comité exécutif fédéral de la Fédération CGT des travailleurs de la métallurgie (FTM-CGT) du 27e congrès (février 1971) au 29e congrès (novembre 1976). Il y a assumé notamment la responsabilité de la branche automobile et a, à ce titre, participé à de nombreuses délégations, en Amérique du Sud, en Union soviétique ou encore au Canada.

En 1976, il est élu secrétaire du comité central d’entreprise de la Régie nationale des usines Renault, avant d’être, en mai 1981, désigné comme administrateur salarié au conseil d’administration, mandat pour lequel il est élu en mars 1984. Il est là encore en première ligne, dans une période difficile : contre la fermeture de l’usine de Billancourt, pour la production d’un petit véhicule populaire, avec le projet de « Neutral » porté par la CGT, pour les libertés syndicales, avec la lutte des « Dix » de Renault-Billancourt.

En décembre 1987, il a pris sa retraite et a poursuivi son engagement. Il a ainsi gagné son procès en 2001 pour discrimination antisyndicale contre le groupe Renault.

En 1998, il a quitté le PCF et a rejoint vingt ans plus tard le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF). Il a été l’un des membres fondateurs du Front syndical de classe (FSC) en 2009, dont il a été le président.

Il est l’un des membres fondateurs de l’Association des anciens travailleurs de Renault-Billancourt de l’Ile Seguin (ATRIS) en 1998, dont la mission est de cultiver la mémoire individuelle et collective du travail et des luttes dans l’entreprise. Il était également adhérent à l’Institut CGT d’histoire sociale de la métallurgie. En 2018, à l’occasion du cinquantenaire de Mai-Juin 68, Roger Silvain avait témoigné à de nombreuses reprises, dans les médias comme lors de notre traditionnel débat précédant le repas des anciens.

Roger ayant fait don de son corps à la Science, il n’y aura pas d’obsèques.

Adressez vos messages de condoléances à sylvie.bobin@ftm-cgt.fr qui se chargera de les transmettre à la famille.

Commenter cet article