Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

Discours à la Douma d’Etat du Président de la République de Cuba, Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez

Publié le 24 Novembre 2022 par Vendémiaire in Histoire - textes fondamentaux - débats - biograph..., Caraïbes, Europe Est & Centrale

Discours à la Douma d’Etat du Président de la République de Cuba, Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez

Un discours qui dit l’essentiel et affirme les soutiens réciproques sans pour autant confondre les deux choix souverains. Comme nous l’expliquons par ailleurs la réponse du président Poutine a été particulièrement riche et forte de révélations. (Note de danielle Bleitrach et traduction de Marianne Dunlop)

https://kprf.ru/dep/gosduma/activities/214763.html

Le Président de la République de Cuba, Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez, s’est adressé à la Douma le 22 novembre.

– Cher Monsieur Volodine, Président de la Douma d’Etat, distingué Camarade Melnikov, Premier Vice-président de la Douma d’Etat de l’Assemblée Fédérale de la Fédération de Russie, Mesdames et Messieurs les députés ! Je vous remercie pour la chaleur dont témoignent vos poignées de mains amicales et de l’occasion qui m’est donnée de m’adresser à la session plénière. Nous vous en sommes très reconnaissants. (Applaudissements.)

Au nom du peuple et du gouvernement de la République de Cuba, je vous adresse les salutations amicales les plus chaleureuses, à tous les députés de cette législature. (Applaudissements.)

Les relations parlementaires entre la Russie et Cuba sont fondamentales dans les relations bilatérales et constituent un élément clé pour donner un élan et développer nos relations et nos partenariats économiques, commerciaux et financiers. 

Ces dernières années, ces relations se sont approfondies, elles ont augmenté, même en dépit de la pandémie COVID-19, l’échange de délégations a augmenté, le président de la Douma d’État nous a rendu visite en février de cette année, et bientôt le camarade Esteban Laso Hernandez, président de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire de Cuba, se rendra à Moscou.

Notre peuple est sincèrement reconnaissant de l’appel lancé chaque année depuis plus de 25 ans par votre assemblée législative pour lever la politique de blocus économique, commercial et financier imposée depuis plus de 60 ans par le gouvernement américain. Nous apprécions ce geste et vous en remercions.

Mesdames et Messieurs les députés, Cuba connaît actuellement une situation économique difficile qui est déterminée par un certain nombre de facteurs essentiellement extérieurs au pays.

Tout d’abord, le renforcement sans précédent de la politique brutale et génocidaire, du blocus économique, commercial et financier des États-Unis. Depuis 2019, l’ancien président Donald Trump a imposé 243 mesures qui ont eu un impact négatif sur les principaux secteurs de l’économie cubaine qui contribuent à la mise en œuvre du plan national de développement économique et social 2030. L’actuel gouvernement Biden a laissé la plupart de ces mesures en place. 

À cela s’ajoute l’impact économique de la pandémie de COVID-19, notamment sur le tourisme international, qui est la principale source de revenus de notre pays, ainsi que les effets négatifs du changement climatique et de la crise mondiale actuelle.

Dans ces circonstances difficiles, Cuba compte sur le soutien et la compréhension de ses amis les plus proches, parmi lesquels se trouve la Fédération de Russie, et bien sûr des députés de cette législature, qui peuvent jouer un rôle clé en donnant une impulsion à d’importants projets dans le domaine économique. (Applaudissements.)

La Fédération de Russie et la République de Cuba entretiennent d’excellentes relations politiques. Il existe un large chevauchement sur les grandes questions à l’ordre du jour international et une interaction décisive au sein des organisations internationales.

Cependant, le développement de nos relations et de nos partenariats économiques, commerciaux et financiers, et leur mise au même niveau que nos liens politiques, reste une tâche non résolue. Les travaux dans ce sens sont la tâche des deux organes législatifs.

Je voudrais souligner, avec la gratitude de Cuba, qu’au milieu des dures crises actuelles et de la situation difficile que la Fédération de Russie et Cuba vivent après l’imposition progressive de sanctions injustes par les plus importantes puissances impérialistes contre nos pays, il existe un certain nombre d’échanges et de projets de coopération qui se sont développés avec succès malgré ces circonstances.

Parmi elles, je voudrais mentionner l’exploration géologique des hydrocarbures dans la zone de Boca de Jaruco, où des méthodes innovantes sont utilisées et où la production d’hydrocarbures augmente. Des investissements russes ont également été réalisés dans la zone de développement spécial de Mariel pour l’entretien des véhicules KAMAZ.

Des travaux sont en cours avec la Fédération de Russie pour moderniser une importante aciérie, Antillana de Acero. Et nous espérons achever la première étape de ce projet, à savoir la modernisation de la fonderie, dans les prochains mois.

La modernisation de l’aciérie Planta Mecanica Villa Clara, également une usine sidérurgique très importante, a été achevée.

Nous avons toujours eu le soutien de l’aide humanitaire de la Fédération de Russie dans les moments difficiles pour Cuba – l’explosion de l’hôtel Saratoga, l’incendie de la zone industrielle du port de Matanzas, le passage de l’ouragan Ian et lors du pic pandémique COVID-19.

Les possibilités offertes par le gouvernement russe de fournir des bourses d’études gouvernementales, pour former les étudiants cubains, sont développées et étendues de manière efficace. 

D’autre part, il y a une participation importante des entrepreneurs russes. Nous avons pu le constater avec M. l’ambassadeur de Russie à Cuba lorsque nous avons inauguré le pavillon russe à la 22e Foire internationale de La Havane.

Nous recevons également l’aide de la Russie pour développer l’infrastructure ferroviaire à Cuba, lorsque nous demandons à la Russie de nous livrer du carburant pour résoudre certains problèmes énergétiques.

Je voudrais également mentionner un cas particulier qui s’est produit, où sans l’aide et la compréhension de la Fédération de Russie, nous aurions eu beaucoup, beaucoup de difficultés.

Au plus fort de la pandémie de la souche Delta, un accident s’est produit dans une usine qui produit de l’oxygène médical. Il y avait tellement de patients qui avaient besoin de cet oxygène. Les réserves s’épuisaient. Nous avons donc contacté d’urgence le gouvernement de la Fédération de Russie. La Russie a réagi immédiatement. Elle a envoyé un avion avec des réservoirs d’oxygène. Ensuite, ce même avion a été utilisé pendant deux mois, parcourant l’Amérique latine pour trouver des réserves d’oxygène médical, et venant à Cuba deux fois par jour avec des bouteilles d’oxygène, ce qui nous a permis de minimiser les conséquences de cette situation dramatique.

C’est un geste que nous n’oublierons jamais, car nous avons immédiatement trouvé auprès de vous compréhension, solidarité, profonde conviction humaine, et dans un moment très difficile, c’est ce que font les vrais amis.

(Applaudissements.)

Mesdames et Messieurs les députés, Cuba condamne énergiquement les sanctions imposées unilatéralement et injustement à la Fédération de Russie. Les causes du conflit actuel dans cette zone sont à chercher dans la politique agressive des États-Unis d’Amérique et dans l’expansion de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Fédération de Russie. Cuba a systématiquement et à plusieurs reprises condamné ces pratiques dans les forums internationaux. Comme elle l’a déclaré à plusieurs reprises, elle est favorable à une solution négociée au conflit actuel.

Mesdames et Messieurs les députés, je voudrais profiter de cette occasion pour remercier le peuple héroïque et le gouvernement de Russie d’avoir alloué une place à Moscou pour le monument au leader historique de la Révolution cubaine, le commandant en chef Fidel Castro Ruz. (Applaudissements.) Mes paroles portent la gratitude sincère de toute notre nation pour un geste aussi chargé de symbolisme. Il contient une histoire de fraternité et de solidarité qui ne peut jamais être oubliée. Chaque fois que Cuba a été confrontée à des situations urgentes et à des défis qui semblaient impossibles à surmonter, la main généreuse de la Fédération de Russie a été l’une des premières à nous être tendue, et grâce à elle nous avons pu dépasser ces circonstances. C’est pourquoi nous ressentons une telle chaleur, comme si nous étions une seule famille.

Merci beaucoup. (Applaudissements).

Commenter cet article