Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

Contre l'expulsion de la famille Cristev

Publié le 19 Septembre 2007 par Michel Strausseisen in Appels

Chers tous,
Vous êtes nombreux à avoir vu "Sous la glace " en avril et en juin. Peut-être, selon le jour de la
représentation et l'alternance des enfants, avez-vous vu une représentation où l'enfant, le petit Jean Personne, était joué par le jeune Constantin Cristev.
Les parents de cet enfant sont moldaves, son père est opposant politique (il a été torturé et emprisonné en Moldavie), toutes leurs demandes d'asile ou de régularisation ont été refusées. Les Cristev ont reçu un avis d'expulsion et ils font actuellement appel.
Passons sur le fait que c'est une famille parfaitement intégrée, dont tous les membres parlent un très bon français : Vasili, le père, est là depuis une dizaine d'années, sa femme Claudia et Constantin l'ont rejoint il y a trois ans, et son deuxième fils, âgé de deux ans, est né en France. Constantin est un enfant
exceptionnel, parfaitement trilingue, le meilleur élève de sa classe, d'une finesse et d'une gentillesse...; il a été un merveilleux comédien sur le plateau, et il a une capacité formidable à s'intégrer dans une équipe, avec tout l'humour et l'intelligence qu'on peut rêver.
Vasili a été arrêté ce week end, placé en centre de rétention, et est comparu hier matin devant le Tribunal de Grande Instance de Créteil. La juge l'a assigné à résidence -ce qui est plutôt une bonne nouvelle, comparé au centre de détention. Vasili a quinze jours pour quiter le territoire français, il comparaît devant le Tribunal Administratif vendredi matin prochain, et c'est ce jugement qui décidera du fait qu'il puisse rester ou non en France.

Ils ont besoin de tous les soutiens possibles, même si hélas ils sont loin d'être les seuls dans ce cas....
Une pétition est en ligne à l'adresse suivante, n'hésitez pas à la signer et à la diffuser.

http://www.educationsansfrontieres.org/?article8222

Merci pour eux

Anne

Commenter cet article