Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 10:57

 par Kaci Racelma

 

La rue algérienne devient de plus en plus la seule tribune d’expression et le recours privilégié des protestataires de tous bords qui reprochent aux autorités du pays l’indifférence dont ils estiment être l’objet.

 

(De notre correspondant)

Après les gardes communaux, c’est au tour des rappelés du service national d’investir la rue pour se faire entendre. Les protestataires qui se considèrent « marginalisés » clament avoir déposé leur « plateforme contenant 11 revendications le 3 avril (...) au Premier ministère », des revendication qui restent toujours sans suite.

Les « promesses jamais tenues » attisent la colère des rappelés du service national qui menacent de durcir leur mouvement si aucune réponse n’est venue les rétablir dans leur « droit ». La « retraite militaire » qui fait partie de ces revendications est l’un des points sur lesquels s’arc-boutent les protestataires. Venus de plusieurs wilayas du pays, les rappelés du service national sont issus, à en croire les déclarations de leur chef de file, Abdelkader Benyattou, de cinq classes à partir de la classe 1995-96. Ils ne semblent point décolérer puisqu’ils réclament haut et fort la réponse immédiate et appropriée des autorités du pays.

Nombre d’entre eux réclament une retraite militaire dans le cadre de la loi sur la réconciliation nationale en soutenant qu’ils ne jouissent d’aucune couverture sociale. La décision du gouvernement de revoir à la hausse la pension des retraités de l’armée ajoute une « dose » d’espoir à ces « mécontents » qui campent sur leur décision de maintenir le jusqu’au-boutisme pour faire valoir leurs « droits ». Face à ce qu’ils continuent de qualifier de « marginalisation » de la part des pouvoirs publics, les rappelés ne comptent pas quitter la rue qu’ils considèrent comme une tribune appropriée pour l’expression de leur mécontentement.

Plusieurs d’entre eux étaient, hier, interpellés lors de leurs rassemblement à la gare routière du Carroubier à la sortie est de la capitale, Alger.

 

Kaci Racelma

 

Lire aussi :

- Nord-Mali : des combattants français au sein d’Al-Qaïda ?

- Algérie : scission au Front des forces socialistes

- Journée nationale des harkis : la France a rendez-vous avec son histoire

 

http://www.afrik.com/article27269.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire - dans Maghreb-Machrek
commenter cet article

commentaires