Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 13:22

 Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


La défiance envers l'Union européenne et son instrument monétaire, l'euro, ne cesse de grandir au sein de la population autrichienne. Elle va trouver à s'alimenter dans un rapport publié par la banque suisse UBS, révélant une chute vertigineuse du pouvoir d'achat après l'introduction de la monnaie unique.

 

Selon l'étude de la banque suisse, le revenu réel – déduit de l'inflation et des impôts – des salariés autrichiens a chuté après l'adoption de l'euro. Entre 2002 et 2010, les 10% des salariés les plus modestes ont ainsi vu leurs revenus baisser de 35%.

 

Non content de diminuer le pouvoir d'achat de tous les travailleurs autrichiens, l'euro aurait selon cette étude contribué à l'augmentation des inégalités dans la période. En effet, plus les revenus sont faibles, plus la baisse du revenu réel a été conséquente.

 

Ainsi, les couches populaires autrichiennes, correspondant approximativement aux 50% de la population aux revenus inférieurs, ont subi une baisse de pouvoir d'achat comprise entre 30 et 35% tandis que les 10% les plus aisés ont eux connu une diminution de l'ordre de 10%.

 

Les couches moyennes, comprises dans la fourchette du sixième au neuvième décile, ont eux aussi payé le prix fort de l'euro, avec une chute du revenu réel inversement proportionnel au revenu, comprise entre 22 et 30%.

 

Si l'enquête a révélé que les autrichiens avaient été les plus touchés par l'introduction de la monnaie unique, elle permet de constater que les autres peuples d'Europe n'ont pas été épargnés non plus.

 

Les couches populaires et moyennes Italiennes, Allemandes mais aussi Françaises auraient subi une baisse similaire de leur pouvoir d'achat, mais dans des proportions plus modestes.

 

Si l'étude d'UBS, qui révélerait que les populations Grecques, Portugaises, Espagnols auraient bénéficié de l'euro, a pu être utilisé par certains pour dénoncer les « privilégiés » de la zone euro que seraient les pays du Sud, le responsable de l'enquête y voit plutôt une des limites de l'étude.

 

Selon Paul Donovan, en effet, cette étude présente deux limites quant aux pays du sud: d'une part, elle ne prend pas en compte les mesures d''austérité adoptées depuis 2010, d'autre part, elle ne permet pas de saisir l'ampleur des inégalités de revenus persistant entre pays en 2002 et en 2010.

 

Ainsi, en 2010, le revenu réel des 10% des ménages les plus modestes en Grèce restait deux fois inférieur à celui de la population correspondante en France.

 

En tout cas, cette enquête ne fait que confirmer ce que nous savons déjà : que la monnaie unique a contribué à appauvrir les peuples, en les mettant en concurrence les uns avec les autres.

 

Modération salariale à l'Ouest, casse de l'appareil productif au Sud : c'est le même instrument qui a permis au capital européen d'atteindre ce double objectif, qui lui a permis d'imposer la voie de la « dévaluation interne », autrement dit de l'austérité permanente, comme unique perspective.

 

 

http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-depuis-l-introduction-de-l-euro-les-travailleurs-autrichiens-ont-perdu-entre-25-et-35-de-leur-pouv-109548793.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire - dans Europe
commenter cet article

commentaires