Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 20:51

Nous, enseignants de Lettres de l'académie Orléans-Tours, avons constaté avec regret et irritation une série de dysfonctionnements qui nous semblent nuire au bon déroulement des épreuves anticipées de français ; nous estimons que notre travail d'examinateur et de jury ne peut s'effectuer cette année dans des conditions sereines pour les raisons suivantes :

  • Confusion générale sur le statut réel ou supposé de la grille d'évaluation sur 24 dans une colonne et sur 20 dans l'autre, nouvelle stratégie d'indulgence dont la malhonnêteté intellectuelle fait la risée nationale. Cet épisode jette désormais le discrédit et la suspicion sur la validité de notre évaluation, aussi équitable qu'elle s'efforce de l'être. Il va sans dire que nous ne portons pas la responsabilité de cette situation
  • Arrivée très tardive des ordres de mission tant pour la réunion d'harmonisation préalable (pour laquelle un nombre significatif collègues n'ont jamais été convoqués mais ont appris en-dehors de tout canal officiel qu'ils devaient retirer des documents en vue des épreuves orales) que pour les missions de correction et d'interrogation dans les centres d'examen. Les enseignants disposeront d'un temps moindre de préparation des interrogations, alors même que dans la plupart des centres d'examen ils sont par ailleurs chargés de surveillance d'épreuves.

Par ailleurs l'application Imagin' présente des variations perturbantes de fonctionnement : des lignes entières de convocation disparaissent puis apparaissent et disparaissent encore lors de consultations utlérieures. Ce mode de communication peu fiable ne fait qu'ajouter aux incertitudes et interrogations des personnels.

  • Incohérence et alourdissement soudain des missions. Alors que l'inspection de Lettres avait décidé (sans motif très convaincant) d'attribuer à chaque examinateur une mission et une seule (« cette année vous serez d'écrit ou d'oral, mais pas les deux »), un certain nombre de collègues se voient brutalement convoqués pour ajouter à leur mission d'oral celle d'une correction de copies. A titre d'exemple, plusieurs collègues du lycée Vaucanson à Tours sont censés aller chercher des copies à Beaugency alors qu'il leur incombe la tâche de préparer les oraux qu'ils feront passer en Indre-et-Loire. On a peine à comprendre comment cette convocation supplémentaire génératrice de frais de déplacements ne pourrait être traitée de manière plus rationnelle et moins coûteuse.

 

Compte tenu de ce qui précède, les signataires déclarent être solidaires de leurs collègues qui refuseront de se soumettre à une charge de travail inacceptable et porteront à la connaissance du public les conditions particulièrement déstabilisantes auxquels les personnels sont soumis dans leur mission de service public. Ils n'ont pas à faire les frais de décisions et procédures pour le moins douteuses dont ils ne sont pas responsables.

 

 

Nom

Etablissement

Signature

     
     
     
     

A diffuser largement  auprès des collègues enseignants de l’académie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires