Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 21:23

le jugement est prévu le 23 janvier

 

La poète et journaliste Angye Gaona a été arrêtée. L'État colombien veut la faire taire pour maintenir l'obscurité à propos d’un génocide qu'elle a dénoncé. 

Urgente est la mobilisation internationale pour obtenir sa libération et pour dénoncer que l'état colombien maintient emprisonnées plus de 7.500 personnes pour "délit d'opinion" : nous sommes devant une vraie dictature camouflée.

C'est une situation insupportable : chaque jour ils arrêtent, assassinent ou font disparaître un adversaire politique, étudiant, syndicaliste, un sociologue, un paysan... La répression exercée par l'État colombien contre le peuple colombien pour apaiser ses revendications sociales est brutale.

 

Maintenant, il y a urgence à s'unir, à créer une chaîne de solidarité internationale pour faire libérer  la poète colombienne Angye Gaona incarcérée en janvier dernier. Je vous prie d'adresser sans tarder votre signature à Aurora Tumanischwili, et de faire parvenir à l'Ambassade de Colombie le courrier de protestation ci-dessous (copiez-collez). Faites circulez par e-mail et inscrivez cette action sur vos sites et vos blogs. Cette mobilisation pourAngye Gaona et plus généralement pour les Droits de l'Être Humain ne sera pas vaine si chacun prend sa part de responsabilité.

 

Poètes et Citoyens du Monde, Mobilisez-vous!!!


Écrivez directement à l'Ambassade de Colombie de votre pays(modèle de lettre ci-dessous) après avoir envoyé votre signature de soutien pour la libération d'Angye Gaona:

La poète et journaliste colombienne Angye Gaona a été incarcérée en janvier dernier. L'État colombien veut la faire taire pour maintenir secret un génocide qu'elle dénonçait. Angye Gaona a été arrêtée pour avoir osé témoigner, en Colombie, son pays dans lequel l'état considère que le fait de penser est un crime. Angye Gaona est une créatrice, une tisseuse de rêves entre les peuples, très engagée socialement et impliquée dans le développement culturel: elle fait partie du comité qui organise leFestival International de Poésie de Medellín.
Elle naquit le 21 mai 1980, à Bucaramanga. Elle a fait des études d'Espagnol et de Littérature à l'Université Industrielle de Santander. 

Il y a aujourd'hui en Colombie plus de 7500 prisonniers politiques (étudiants, syndicalistes, artistes, enseignants, écologistes, agriculteurs,et d'autres).

La Colombie détient le triste record de compter 60% des syndicalistes assassinés dans le monde. Au cours des trois premiers mois de la présidence de Juan Manuel Santos ont été tués par les paramilitaires, soit directement par les forces de l'ordre une cinquantaine d'opposants.
La situation est devenue intenable. La répression du gouvernement colombien exercée contre le peuple pour étouffer toutes revendications sociales ne fait qu'empirer.  Il est maintenant urgent que le monde réalise l'horreur de cette réalité et que les démocraties manifestent officiellement leur solidarité.

Et, pour plus d'efficacité, faites parvenir un messages de protestation à l'Ambassade de Colombie de votre pays selon le modèle ci-dessous:

En France, l'adresse E-mail de l'ambassade

nbenitez@amb-colombie.fr
En anglais:
http://english.pravda.ru/hotspots/conflicts/26-01-2011/116682-urgent_action_on_colombia-0/ angye-  gaona-65698316.html

Au Canada  :  embajada@embajadacolombia.ca

En Belgique :  ebruselas@cancilleria.gov.co

En Suisse (formulaire sur le site) :http://www.colsuizacam.com/contactenos.html


"Toma este pan,                   "Prends ce pain
toma esta vida,                      prends cette vie
toma la Tierra                        prends la Terre
que es tuya."                          qui est à toi"


Angye Gaona



    Madame l'ambassadrice ou Monsieur l'ambassadeur,

   J’ai visité le site de l'ambassade de Colombie où l'on peut y lire une présentation détaillée des progrès sociaux accomplis dans votre pays.

Si vous considérez qu'emprisonner une femme poète et journaliste colombienne pour délit d'opinion est un progrès social, ce n’est pas l’idée que nous avons dans notre pays du progrès social et de la liberté d'expression.

  Par conséquent je passe par votre intermédiaire auprès du gouvernement colombien pour demander la libération d’ANGYE GAONA.

   Cette demande de libération circule par courriel, également sur le réseau social Facebook dont les effets, en ce qui concerne les Droits de l'Être Humain, peuvent s'avérer étonnants !

    Avec mes meilleures salutations,

Signature:

Nom
Poète, éditeur ou raison sociale

Site officiel : ....

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires