Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 11:04

munch TheScreamTribune des lecteurs

 

Dans l'Histoire, il faut reconnaître que deux fédérations y sont parvenues. L'Allemagne de Bismark et les Etats-Unis. Le Reichmark et le Dollar. Dans les deux cas, cette volonté s'est accompagnée d'une volonté implacable de protéger les frontières économiques pour consolider la monnaie. Et à chaque fois ces fédérations y sont parvenues par la guerre. La bataille de Sadowa contre l'Autriche en 1866 puis la guerre contre la France en 1870 pour l'Allemagne, la guerre de sécession qui s'est terminée en 1865 pour les USA. Remarquons dans ce dernier cas que ce qui opposait avant tout les Etats du nord contre les confédérés du sud était bien plus la question du protectionnisme que celle de l'esclavage. Le nord était protectionniste, le sud était libre-échangiste et c'est le nord qui a imposé par la guerre sa vision des choses.

 

Ce qui se joue aujourd'hui avec l'Euro devrait nous faire nous souvenir de ces événements. La monnaie unique européenne est-elle attachée à une Etat fort comme pouvaient l'être l'Allemagne de Bismark ou les USA de Lincoln ? A l'évidence non. L'Euroland n'a aucune des prérogatives d'un Etat, ni même le contrôle sur sa banque centrale. L'Euroland protège-t-il son marché intérieur comme le faisaient l'Allemagne ou les USA jadis ? Encore moins. On peut même avancer que l'Euro est une construction politique complètement dédiée à l'idéologie libérale et libre-échangiste. Plus qu'une monnaie, l'Euro est une idéologie. L'Euroland est-il en mesure d'harmoniser le développement économique d'Etats complètement hétérogènes par une fiscalité centralisée et harmonisée comme c'était le cas en Allemagne ou aux USA ? A l'évidence, non plus.

 

Quoi alors ? Et bien rien justement. L'Euro a-t-il une chance de se maintenir ? Sur ses bases actuelles, certainement pas. Sa fin est consommée. Sur d'autres bases, peut-être. Lesquelles ? Un gouvernement fédéral de l'Europe considérablement renforcé dans toutes ses prérogatives, y compris fiscales et une volonté farouche de réindustrialiser l'Euroland en protégeant ses frontières externes (n'oublions pas que 80 % des exportations allemandes qu'on nous vante tant se font à l'intérieur de la zone Euro et que si la France redressait à l'instar de l'Allemagne sa balance commerciale, on voit mal vers quels débouchés pourraient aller ses exportations - tout le monde ne peut pas être unilatéralement exportateur !…). Cela est-il possible ? Sans doute oui, mais par l'imposition aux peuples européens d'un régime d'autorité technocratique. La BCE + l'OTAN, en quelque sorte.

 

On verra peut-être un jour prochain, des chars de l'Otan dans Athènes (ou dans Lisbonne… ou dans Paris ?) pour réprimer les soulèvements qu'auront déclenchés les mesures imposées par Frankfort. C'est comme cela que s'est maintenue la zone Rouble pendant 70 ans avec les chars du Pacte de Varsovie qui faisaient régner l'ordre à Prague ou à Budapest, c'est peut-être comme cela que pourrait se maintenir à l'avenir la zone Euro si elle n'éclate pas lors des prochaines semaines.

 

Il y a cinquante ans, on nous promettait l'Europe pour qu'il n'y ait plus la guerre entre les peuples. Demain, on fera peut-être la guerre aux peuples pour leur imposer l'Euro. Et il est malheureusement probable que l'Allemagne y jouera un rôle encore central et funeste.

 

 

 

Xavier Théry

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Théry/Vendémiaire - dans Europe
commenter cet article

commentaires