Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 11:00

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).

Le 7 mai 2012.

La défaite de Sarkozy est un soulagement pour des millions de Français. C’est la preuve que le combat électoral conserve encore un sens et que la démocratie n’a pas été totalement vidée de tout contenu.

Mais ce sont maintenant les élections les plus importantes qui se profilent les 10 et 17 juin : les élections législatives. Leur enjeu est simple : confirmer la défaite de la droite dans toutes ses composantes et assurer la victoire des trois candidats du M’PEP ainsi que du plus grand nombre possible de candidats du Front de gauche.

Une majorité socialiste à l’Assemblée nationale, avec un président de la République socialiste, fera une politique d’austérité inspirée des « socialistes » Papandréou en Grèce (balayé aux élections dans son pays), Zapatero en Espagne (balayé) et Socrates au Portugal (balayé).

Le programme de François Hollande ne comporte aucune avancée sociale majeure du type de celles connues en 1936, 1945 ou 1981. Et encore moins de réformes de structure de l’économie rompant avec le système néolibéral.

C’est pourquoi le M’PEP apporte un soutien critique au Front de gauche, seul rassemblement à la gauche du PS. Avec 11,1%, celui-ci fait certes un bon score, lié notamment à l’excellente campagne menée par son candidat Jean-Luc Mélenchon. Mais ce résultat doit être compris comme un premier rassemblement à la gauche du PS, d’ailleurs favorisé par l’absence de personnalités médiatisées comme Olivier Besancenot et Arlette Laguillier. Les 11,1% obtenus par Jean-Luc Mélenchon sont inférieurs au score réalisé par les formations à la gauche du PS en 1995 (14,1%) et en 2002 (13,8%). Mais c’est mieux qu’en 2007 (9%). Nous sommes donc dans une phase de rassemblement à la gauche du PS, mais non dans une phase de conquête de l’électorat, particulièrement de l’électorat populaire.

Pour conquérir l’électorat populaire et ne pas en rester au simple rassemblement à la gauche du PS, le Front de gauche devra revoir son programme et son organisation. Il devra aussi clairement annoncer qu’il ne participera pas à un gouvernement dirigé par le PS.

Le programme du Front de gauche devra intégrer la sortie de l’euro et de l’Union européenne. À défaut, il devra au moins proposer un plan « B » au cas où les propositions qu’il fait de changer l’Union européenne de l’intérieur ne recevraient pas de réponse positive des autres membres de l’UE. Pour le M’PEP, c’est la condition décisive pour faire basculer des millions d’électeurs qui ont compris que ces mesures sont indispensables pour recouvrer la souveraineté nationale et populaire. Aucune politique de gauche n’est possible dans le cadre de l’Union européenne et avec l’euro. Le Front de gauche devra le reconnaître et laisser sa place au courant de gauche fidèle au « non » de gauche de 2005, qui prône encore et toujours la sortie de l’euro et de l’Union européenne par la gauche. En outre, les citoyens n’étant pas membres des partis composant le Front de gauche devront y trouver leur place.

C’est dès la campagne des législatives que sa place doit être faite à ce courant. En effet, le Front de gauche, qui s’était fixé pour objectif de contenir le Front national, est en échec sur ce point : jamais le Front national n’a obtenu d’aussi bons résultats à une présidentielle.

C’est pour ces raisons que le M’PEP présente trois candidats aux élections législatives

Cette décision est motivée par le refus du Front de gauche d’accueillir le M’PEP. Notre Mouvement a appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. Il appelle également à voter pour les candidats du Front de gauche aux élections législatives. Toutefois, pour présenter ses idées aux citoyens et affronter le FN en proposant une alternative de gauche à ses électeurs, notre Mouvement présentera ses propres candidates et candidats dans trois circonscriptions.

Nous choisissons celles où se trouvent les principaux dirigeants du Front national ou dans lesquelles ce parti a réalisé ses meilleurs scores. Il s’agit de circonscriptions dans lesquelles il n’y a pas de candidats du Front de gauche en position d’être élus. Nous porterons les arguments du M’PEP. Nous ne voulons pas que le FN s’arroge une sorte de monopole de la sortie de l’euro, surtout que ses propositions mèneraient au chaos. Nous voulons démontrer qu’il existe une sortie de l’euro, mais par la gauche !

Nous présentons nos candidats dans les circonscriptions suivantes :

·         11e circonscription du Pas-de-Calais où Michèle Dessenne, porte-parole du M’PEP, fera face à Marine Le Pen, n° 1 du FN.

·         3e circonscription du Var ou Jacques Nikonoff, porte-parole du M’PEP, fera face à Bruno Gollnisch.

·         9e circonscription de l’Hérault où Waldeck Moreau, secrétaire national du M’PEP fera face à un FN à la très forte influence.

·          

Pour accéder aux informations concernant ces 3 circonscriptions, cliquez ici :

http://www.campagne2012.m-pep.org/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires