Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 16:54

 Sauf à assumer la posture directement militante, l’intérêt d’un blog n’est pas, me semble-t-il, de se faire directement chambre d’écho de ce que l’on trouve dans les médias.

C’est bien pourquoi, en ce qui concerne la conférence de presse du Président, j’éviterai cette redondance. Partis, syndicats, MEDEF, éditorialistes, etc., ont déjà largement commenté l’assomption par François Hollande de son social-libéralisme. À chacun d’en faire son miel.

Pour mon compte, et ce ne sera pas une découverte pour les lecteurs de ce blog, ce social-libéralisme ne me paraît pas être la bonne voie, et je renvoie aux analyses qui vont dans le sens de la condamnation…

Par contre, je dirai volontiers un mot de ce que j’ai ressenti en tant que téléspectateur, en tant qu’individu, devant la prestation de cet homme qui s'était proclamé « normal »,  « comme vous et moi » donc, et qui n’en doit pas moins assumer (il l’a bien voulu) la charge écrasante de diriger seul la France. Personnellement, en tant qu’individu « normal » moi aussi (enfin, je l’espère), je me suis immédiatement demandé en le voyant arriver d'un pas déterminé sur le long tapis cérémoniel ce que je ferais, comment je me comporterais si j’étais à sa place… Et le simple fait de se poser cette question suffisait à démystifier la posture de l’intervenant, boosté par l’épreuve sentimentale révélée publiquement, et manifestement désireux d’apparaître comme l’énergique capitaine du vaisseau France (du Titanic ?). « Moi je… ». "Toi je" n'est qu'un acteur qui s'efforce de jouer au mieux son rôle, comme nous le ferions tous (sauf les paranos), en sachant parfaitement qu'il n'y a pas coïncidence entre ce rôle et nous...

Trois heures, c’est bien long, et bien lassant, n’importe quel pédagogue vous le dira…Trois heures de « Moi je », devant le parterre digne d’un Daumier des ministres et ministresses, trois heures et plus qui me révélaient un homme seul, tragiquement responsable de décisions qu’il dit prendre seul. Trois heures qui, dans le droit fil de l’esprit Ve République, entérinaient le refus de la démocratie des Partis (le sien au premier chef, manifestement non sollicité sur cet apparent changement de cap), et renvoyaient à des concertations nébuleuses alors que tout était déjà joué dans la tête du grand petit homme, dûment conseillé par le MEDEF.

Dès le début, quand j’ai entendu cet homme nous déclarer qu’il était là pour acter « la mise en mouvement de la société française », j’ai été terrifié. C’est sur les épaules de ce type « normal », - un type comme vous et moi -, et néanmoins un homme que les Français ont choisi pour les représenter, que reposerait donc pareil chantier ? C’est donc lui tout seul qui peut décider d’affirmer une chose en 2012, et son contraire en 2014 ? Non que je nie ses qualités humaines, mais je n’arrivais pas en l’écoutant à projeter sur cet ancien de l'ENA passé directement aux responsabilités PS, la confiance que je ressens devant tout professionnel sérieux auquel je peux avoir affaire, du chirurgien au plombier (je les donne seulement par ordre alphabétique). D’autant qu’il nous présentait comme des découvertes ce que tout le monde sait, par exemple qu’en régime capitaliste, ce sont surtout les entreprises qui créent de l’emploi, et qui en suppriment.

Bref, tout ceci me fait prendre la mesure de la dure rançon de l’acceptation par notre peuple d’une quasi totale délégation constitutionnelle de pouvoir personnel, avec comme corollaire la ringardisation des partis, la dévalorisation de la libre confrontation des opinions, l'oubli du respect élémentaire des engagements devant les électeurs… Le Front de Gauche peut toujours en appeler à une inflexion à gauche de la politique hollandiste. Hollande fait ce qu'il veut, tant qu'un rapport de forces ne l'obligera pas à faire autre chose.

À propos du régime présidentiel, cf. ce que j'en écrivais en 2003 :

[ René Merle, À propos du régime présidentiel - 2003 ]

 

 

http://rene.merle.charles.antonin.over-blog.com/article-apres-la-conference-de-presse-122070818.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires