Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 12:44

 Les députés et Sénateurs ne doivent pas transposer l’accord

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES de Paris dénoncent avec détermination la régression que représenterait la transposition de l’accord dit de « sécurisation de l’emploi » en projet de loi, et exigent du gouvernement et des parlementaires le rejet de cet accord.

Cet accord signé par un ensemble minoritaire d'organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGC) impose la flexibilité de l’emploi pour les salariés, un recul de leurs droits individuels et collectifs au bénéfice des employeurs :

Les garde-fous illusoires précisés dans cet accord pour limiter et rendre plus chers les Contrats à Durée Déterminée n’en concernent en réalité qu'une infime partie : les CDD de plus de trois mois ne sont pas concernés, pas plus que les contrats saisonniers, ni les contrats conclus pour une tâche précise ou temporaire et le travail intérimaire. 

Les accords dérogatoires emploi/compétitivité, permettraient aux employeurs de réduire nos salaires à peau de chagrin ou d'augmenter le temps de travail sous prétexte de préserver l’emploi. Il s’agit d’imposer surtout de nouveaux sacrifices aux salariés. 

La mobilité imposée en cas de restructuration du fait de l’éclatement des multinationales présentes sur l’ensemble du territoire français serait un moyen de licencier pour motif personnel de nombreux salariés qui refuseraient cette mobilité forcée et exonérerait le patronat des règles relatives au licenciement économique. 

La neutralisation des compétences des juges dans les instances judiciaires conformément aux vœux du Medef, dont c’était l’une des premières préoccupations en cas de PSE est aussi inacceptable. 

Les salariés qui sont déjà particulièrement frappés par la précarité, et des conditions de travail difficiles verraient leur situation s'aggraver si ces propositions se concrétisent. 

La défense de l’emploi, des services publics appellent une rupture avec les politiques d’austérité et de rigueur préjudiciables à l’emploi en qualité et en quantité auxquelles on assiste en France et en Europe.

Cet accord est un cadeau au patronat qui ne résoudra en rien le chômage.

Alors que le gouvernement annonce son intention de retranscrire dans la loi le mauvais accord du 11 janvier 2013 pour les droits sociaux, les salariés doivent se mobiliser et exprimer leur désaccord en direction du gouvernement, des organisations patronales, des députés et des sénateurs.

 

Les organisations syndicales Parisiennes CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES appellent à créer les conditions de la mobilisation la plus large possible avec des arrêts de travail pouvant aller jusqu’à la grève et  à participer massivement à la manifestation unitaire du 5 mars

Départ 14h – Place du Chatelet en direction de l’Assemblée Nationale

Partager cet article

Repost 0

commentaires