Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 18:00

mercredi 9 janvier 2013


Avec le Front de Gauche mobilisons-nous pour sauvegarder le service public de l’hydroélectricité 

La mise en concurrence des concessions des barrages hydrauliques résulte de l’application d’une directive européenne. D’ici fin 2015, 49 barrages doivent être soumis à un renouvèlement de concession avec appel d’offre européen. Ils représentent 20 % du parc hydraulique français. Concernant le département de l’Isère, ce sont 3 barrages de la vallée du Drac qui sont l’objet de cette « libéralisation », soit une mise sur le marché d’un bien public. 

L’attribution à des opérateurs privés ou publics - ils sont déjà nombreux sur les rangs - de l’exploitation d’ouvrages hydrauliques jusqu’alors concédés au titre du droit de préférence aux concessionnaires sortants (EDF, GDF et CNR) n’est pas sans soulever interrogations et inquiétudes. Il en va en effet de la sécurité des ouvrages, de l’aménagement des territoires, de la gestion des usages de l’eau, du coût d’exploitation, de la situation des salariés. Bref, de la maîtrise publique de l’énergie hydroélectrique. 

Comment accepter qu’un patrimoine financé par les citoyens français et essentiel pour le développement économique du pays soit ainsi livré au profit ? Le savoir-faire de milliers de travailleurs et d’ingénieurs du secteur serait ainsi bradé comme leur statut social. À coup sûr, l’usager en paierait les conséquences.

Le Front de Gauche appelle à refuser ce nouvel acte de privatisation, notamment au moyen d’une pétition (*) qui rassemble déjà plus de 900 signataires dont de nombreux élus. Il organisera le Jeudi 24 janvier 2013 à 18 heures, salle d’Estienne d’Orves à Échirolles, un débat public animé par des ingénieurs, travailleurs et responsables syndicaux du secteur de l’hydroélectricité et de l’énergie. Débat auquel les citoyens et les élus locaux sont invités afin d’envisager les moyens de s’opposer à cette dilapidation d’un bien public.

L’énergie hydraulique, un bien commun : défendons-le !


(*) Signer la Pétition : Contre l’ouverture à la concurrence des barrage hydroélectriques

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire - dans Appels
commenter cet article

commentaires