Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

France / Présidentielle 2012 : Le point de vue d’El Diablo

Publié le 20 Avril 2012 par Vendémiaire in France-Politique - société

A quoi bon "aboyer" notre anti-socialisme et anti-« Mélenchonisme » en regardant passer la caravane de l'espérance ?

 

Après les élections, deux choix possibles pour ceux qui gouverneront: soit l'austérité renforcée et une attaque contre le contrat de travail et l'assurance maladie soit une sortie de la zone euro.Naturellement, les deux "principaux candidats" ne se distinguent pas vraiment: leur choix sera à priori identique.Pour autant les deux candidats ne s'appuient pas sur les mêmes forces sociales et on connait l'électoralisme du PS, de ce fait, même suppôt de la finance Hollande me semble être le maillon faible, Sarkozy restant le candidat préféré de l'oligarchie.Par ailleurs, la "dynamique Mélenchon" est porteuse, même si ça reste encore confus chez beaucoup, d'un certain rejet de l'U.E.: on parle désobéissance européenne (c'est nouveau) et moins d'"Europe sociale".Tout ça est à mettre à l'actif des militants de la souveraineté populaire et nationale. Je m'y inclus.Cette dynamique diffuse également dans la partie "vote utile" de l'électorat Hollande.Oh certes, rien n'est écrit à l'avance mais ce sont des éléments qu'il faut prendre en compte car il y a fort à parier que des luttes puissantes et unitaires seront nécessaires (bien au-delà des mobilisations pour les retraites) au moment des choix décisifs des gouvernants instrumentés par la troïka.Pour mener ces luttes, un handicap de taille c'est l'absence d'un force révolutionnaire préalablement organisée (le PCF n'est pas le KKE) d'où l'importance, à mon avis de s'inscrire au sein de la dynamique actuelle pour la "muscler" politiquement.A quoi bon "aboyer" notre anti-socialisme et anti-Mélenchonisme en regardant passer la caravane de l'espérance ?Il est une chose de n'avoir aucune illusion sur la possibilité de faire reculer le Capital par de simples élections, il est autre chose de se saisir de ce moment comme un moment de la lutte en définissant une stratégie en vue de la développer de manière décisive.Le tâtonnement, l'hésitation et peut être le fourvoiement s'incluent, j'en suis conscient, dans ma démarche, mais je n'imagine pas rester l'arme au pied.Salut et fraternité aux lectrices et lecteurs de ces quelques lignes.

 

Diablo

 

(ce point de vue a été publié initialement en commentaire sur le blog de mon ami Jean Lévy)

 

http://reveilcommuniste.over-blog.fr/article-presidentielle-2012-le-point-de-vue-d-el-diablo-103247438.html

Commenter cet article