Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 11:35

Par Blaise Gauquelin

[] Les services de renseignement occidentaux ont fourni de nouveaux documents qui, selon Washington, viennent prouver que le programme militaire clandestin des Iraniens est plus ambitieux, mieux organisé et plus avancé qu’on ne le pensait jusqu’à présent. Alors que des fuites orchestrées dans la presse font état d’une campagne militaire d’Israël en Iran, les enjeux sont considérables.

 

De notre correspondant à Vienne

[] Des plans d’ogive nucléaire, retrouvés sur les ordinateurs des scientifiques iraniens, ont également été fournis. Les contacts entre des réseaux de prolifération pakistanais et Téhéran auraient également été mis en évidence.

En début de semaine dernière, l’AIEA a confronté la délégation iranienne à ces allégations, les plus détaillées depuis le début du feuilleton, en 2003. Celle-ci les a immédiatement rejetées, arguant que Washington avait fabriqué de toute pièce les documents.

Depuis des jours, le gouvernement israélien orchestre des fuites dans la presse, faisant état d’études en cours sur d’éventuels bombardements des sites iraniens suspects. Selon le journal The Guardian, la Grande-Bretagne étudierait des plans d’urgence, en prélude à une éventuelle action militaire américaine contre l’Iran.

Cette « pression sans précédent » mise, selon les termes du président américain Barack Obama, sur l’Iran par les pays occidentaux rend la Chine particulièrement fébrile. Elle a demandé au directeur de l’AIEA, le japonais Yukiya Amano, d’être « prudent », « impartial », et « de ne se baser que sur les faits » dans l’élaboration de son rapport.

Pour Pierre Canesa, [] la campagne occidentale de mise en accusation qui précède la sortie du rapport de l’AIEA met son directeur sous pression. « Aujourd’hui le patron de l’Agence est coincé », analyse pour RFI le chercheur associé à l’Iris. « Si son rapport n’est pas assez dur envers Téhéran, on l’accusera d’avoir caché des preuves sous la pression des Russes et des Chinois. Si en revanche il pointe réellement les Iraniens du doigt, on dira qu’il a cédé aux pressions des Américains et des Français ».

Selon Bruno Tertrais, [] ses mandats ne permettent pas à l’AIEA de déterminer si l’Iran va devenir une puissance nucléaire. « Il y a des limites à ce que l’AIEA peut dire dans un rapport », rappelle-t-il. « La question ne se pose pas en terme de preuves définitives. L’accumulation d’éléments séparés offrira une marge d’interprétation, qui laissera chacun libre de ses choix diplomatiques ».

Lors du prochain conseil des gouverneurs de l’AIEA, [] les Occidentaux exigeront sans doute des États membres qu’ils renvoient le dossier devant le Conseil de sécurité des Nations unies, en vue d’une nouvelle série de sanctions. Ils risquent de ne pas se voir donner raison.

Peu leur importe en vérité. Ils se disent persuadés que la Russie et la Chine n’auront alors pas d’autre choix que de faire pression sur l’Iran, afin qu’il applique enfin le protocole additionnel de l’AIEA, un dispositif de renforcement des garanties, mis en place après la découverte d’activités nucléaires clandestines en Irak. Une avancée diplomatique majeure pour Barack Obama et Nicolas Sarkozy.

La Chine et la Russie craignent surtout que l’offensive occidentale pousse l’Iran à se retirer à son tour du Traité de non prolifération (TNP), comme l’avait fait la Corée du Nord en 2003. Yukiya Amano, lui, a peur de voir ses inspecteurs expulsés d’Iran. Et ses efforts pour créer une zone exempte d’arme nucléaire (ZEAN) au Moyen Orient réduits à néant.

 

Extraits de l’article publié par RFI. Article complet :

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20111107-nucleaire-iranien-campagne-occidentaux-cinquieme-train-sanctions

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire - dans Moyen Orient-Asie Mineure
commenter cet article

commentaires