Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:36

Par Hélène ROUSSELOT (sources: Guljan.org, Fergana.ru, respublika.kz, Koursiv, )

Les sept mois de grèves parmi les pétroliers de la région de Mangystau ont fini par aboutir non pas à des négociations sur les salaires et à un règlement pacifique du conflit mais à un affrontement avec l'armée et la police, ce vendredi 16 décembre, sur la place Yntymak de la ville de Janaozen. Cette place était le lieu de rassemblement quotidien des pétroliers, licenciés suite à leur mouvement (environ 2500 personnes) depuis le printemps.

Le pouvoir de N. Nazarbaev avait laissé pourrir la situation depuis pratiquement le début du mouvement, tout en pratiquant une répression sanglante et ciblée (le 3 août, le corps d’un employé âgé de 28 ans, à la tête fracassée, est découvert dans un vestiaire de l’entreprise Mounaïfildservis, la fille d'un gréviste est assassinée entre le 21 et le 24 août, à Janaozen). Mais en ce vendredi et sur cette place, où devait être célébrés les 20 ans de l'indépendance du Kazakhstan, des éléments, munis de cocktails Molotov, ont mis le feu à une yourte et au sapin de Noël, après qu'une voiture de police ait foncé à grande vitesse dans la foule. Les grévistes se sont sentis provoqués par la décision des autorités de la ville d'organiser une fête, alors que leurs revendications n'avaient toujours pas été prises en considération et qu'ils souhaitaient l'ouverture de négociations ainsi que la libération de certains de leurs camarades, emprisonnés depuis l'été. L'intention du maire de Janaozen était clairement de chasser ces personnes du centre de la place.

Des unités d'élite auraient encerclé la place et utilisé des gaz lacrymogènes afin d'en déloger les 5.000 personnes présentes. Des tirs à balles réelles ont été effectués. Les bâtiments de la mairie de la ville, un hôtel et un bureau de la société pétrolière Ozenmounaïgaz ont brûlé. 1.500 « marines » venus d'Aktau auraient été présents dans la ville dès le 16 et des barrages de policiers étaient installés aux sorties de la ville

Ces grévistes reçoivent le soutien d'habitants de la ville ainsi que de leur collègues de la société Karajanbasmounaï. Le chef du parti Roukhaniat Serikjan Mambetalin a appelé immédiatement les officiers de l'armée et du ministère de l'Intérieur à ne pas tirer sur la population rappelant qu'ils avaient fait serment de servir le peuple et non pas le Président personnellement.

Toutes les communications téléphoniques et Internet ont été coupées. Selon le site Fergana.ru , l'expression «Andijan kazakh» pourrait être utilisée afin de qualifier ces événements. Le nombre de victimes varie considérablement selon les sources: de 10 à plus de 70 personnes auraient été tuées.

Dépêche publiée le 18/12/2011

Publié par RSE http://www.regard-est.com/home/breves.php?idp=1499

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire - dans Europe Est & Centrale
commenter cet article

commentaires