Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vendémiaire

Blog d'actualité politique

Le 20 juin, le Québec marche vers son indépendance !

Publié le 16 Juin 2010 par R Gignac in Amérique du Nord


Deux décennies après l'échec de l'Accord du Lac Meech, quinze années après le référendum de 1995, l'indépendance du Québec s'avère plus nécessaire que jamais. L'histoire récente en fait encore une fois la preuve : il n'y a aucun avenir pour la nation québécoise dans le Canada sinon une tragique dilution de son identité linguistique, de sa culture et de ses valeurs dans le multiculturalisme canadien, sinon une dramatique et fatale érosion de son poids démographique, de son influence économique et de son pouvoir politique.

Notre nation s'est engagée dans le 21e siècle en vivant sous une loi fondamentale − la Constitution canadienne − qui lui est imposée par la nation canadienne. Elle ne peut adopter comme elle l'entend les lois et les politiques nécessaires pour relever les pressants défis environnementaux, socioéconomiques et culturels qui sont les siens. Même dans des domaines vitaux pour son existence − la langue, la culture, les communications et l'immigration −, notre nation doit se plier aux décisions du parlement canadien et aux jugements de la Cour suprême du Canada.

Alors que nous manquons de ressources pour faire face à d'urgents besoins, notamment en éducation et en santé, notre nation verse chaque année quelque cinquante milliards de dollars en impôts et en taxes à Ottawa, dont une partie substantielle est dépensée pour des priorités − l'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta, la relance de l'industrie automobile en Ontario, le renforcement de Toronto comme métropole financière, la modernisation de l'armée canadienne − qui ne sont pas les nôtres et qui sont contraires à nos intérêts et nos valeurs.

Notre nation se voit refuser le droit de conclure avec d'autres nations des traités qui renforceraient et prolongeraient ses actions. Nous ne pouvons même pas faire entendre notre propre voix dans les instances internationales où, pourtant, se dessinent désormais largement notre avenir et celui de l'humanité toute entière.

Pour notre nation − confrontée aux brutales réalités de l'anglicisation de sa métropole, de son affaiblissement politique au sein du Canada, de la volonté de la nation canadienne de se construire sur le dogme du multiculturalisme et de se développer en faisant fi des intérêts et des aspirations du Québec, de l'isolement international de l'État québécois et de sa marginalisation dans la mondialisation en cours − le statu quo politique est porteur de tous les dangers. Seule la proclamation de notre indépendance peut nous ouvrir les chemins de l'avenir et nous permettre d'assumer notre place et nos responsabilités parmi les nations du monde.

Nous avons tous les atouts pour réussir. Mais l'indépendance du Québec ne pourra se faire que par la mobilisation de la jeunesse québécoise et du peuple québécois tout entier. Voilà pourquoi nous lançons un appel aux Québécoises et aux Québécois de toutes origines et de tous âges : avec votre famille, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins, venez participer en grand nombre aux manifestations non partisanes, pacifiques et joyeuses pour l'indépendance qui se tiendront, le 20 juin 2010, dans dix villes du Québec : Amos, Chicoutimi, Gatineau, Montréal, Québec, Saint-Jérôme, Sept-Îles, Sherbrooke, Terrebonne et Victoriaville.

Il est temps d'en finir avec le cynisme, l'attentisme et le défaitisme. Il est temps de relancer l'espoir et de reprendre le combat. Il est temps de se lever et de marcher, unis et déterminés, pour conquérir notre liberté politique.

Le 20 juin, le Québec marche vers son indépendance.

 
Cet appel est signé par:
 

  • Le collectif Libre marcheur
  • L’Action nationale
  • Le Bloc Québécois
  • Le collectif Identité québécoise
  • Le Comité national des jeunes du Parti Québécois
  • Le Comité Souverainiste de l’UQAM
  • Le Conseil de la souveraineté du Québec
  • Le Conseil de la souveraineté du Québec de la Capitale nationale
  • Le groupe Gouvernement provisoire du Québec
  • Le Forum jeunesse du Bloc Québécois
  • Les Intellectuels pour la Souveraineté
  • Les Jeunes Patriotes du Québec
  • Le Mouvement des étudiants souverainistes de l’Université de Montréal
  • Le Mouvement Pacifique pour l’Indépendance du Québec
  • Le Mouvement Souverainiste du Québec
  • Le Parti Québécois
  • Québec solidaire
  • Le Rassemblement pour l’indépendance nationale
  • Le Rassemblement pour un Pays Souverain
  • RED l’agence
  • Le Réseau de résistance du Québécois
  • La Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie
  • La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
  • Syndicalistes et progressistes pour un Québec Libre
  • L’Union des écrivaines et des écrivains québécois
  • Vigile.net

 
Pour informations : libremarcheur.org

Commenter cet article