Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:18

Une nouvelle pétition appelant la compagnie touristique controversée Wilderness Safaris à retirer son luxueux lodge du territoire des Bushmen au Botswana appelle à la mobilisation de l’opinion publique internationale.
 
Tandis que les Bushmen du Kalahari central sont privés d’eau par leur gouvernement, le luxueux lodge de Wilderness Safaris, implanté sans leur consentement en plein cœur de leur territoire, dispose de toute l’eau nécessaire pour alimenter sa piscine et ses douches.
 
Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré : ‘Tant que les Bushmen n’auront pas accès à l’eau sur leur propre terre, Wilderness Safaris devra se tenir à distance. Si son lodge reste ouvert alors que les Bushmen sont privés d’eau, cela signifie que Wilderness soutient la politique gouvernementale visant à maintenir les Bushmen hors de leur terre’.
 
La pétition a déjà rassemblé des signatures de sympathisants de plus de 80 pays, alors qu’elle a été lancée il y a une semaine à peine.
 
Parmi les commentaires de milliers de signataires, un sympathisant du Royaume-Uni s’adressant au gouvernement botswanais écrit : ’L’histoire rendra compte de votre comportement honteux. Les Bushmen sont un peuple magnifique et fier’.

Un sympathisant de Tanzanie dénonce : ‘La construction d’un lodge touristique par une compagnie qui se prétend responsable ne peut se justifier si elle n’a pas obtenu le libre consentement des habitants ancestraux de cette terre’.

Aux Etats-Unis, un sympathisant s’alarme : ‘Je suis choqué de constater que le gouvernement botswanais se permet de mettre en danger la vie de ses citoyens pour des raisons purement lucratives. Lorsque les touristes apprendront comment cette terre a été acquise, ils n’auront plus envie de s’y rendre’.

Les Bushmen de la Réserve du Kalahari central ont été expulsés de leur terre par le gouvernement botswanais en 2002. La Haute Cour du pays a jugé leur éviction ‘anticonstitutionnelle’ et ‘illégale’ et a décrété que les Bushmen avaient le droit de retourner chez eux. Cependant, nombreux sont les Bushmen qui ne peuvent retourner sur leur territoire, le gouvernement persistant à leur refuser l’accès à l’eau ou le droit de pratiquer la chasse alimentaire.

 

Pour signer la pétition, allez sur: http://survivalfrance.org/wilderness

Survival a également lancé une campagne internationale de boycott du tourisme au Botswana soutenue par des personnalités telles que Gillian Anderson, Quentin Blake, Joanna Lumley, Sophie Okonedo et Mark Rylance.

Repost 0
Published by Survival - Vendémiaire - dans Appels
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 11:37

A signer et diffuser...  

>
> Chers amis,
>
> l'Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani vient d'échapper à une exécution par lapidation suite à une grande mobilisation internationale.
>
> Mais elle pourrait être condamnée à la pendaison -- et la peine de mort par lapidation quant à elle continue d'être appliquée. A l'heure actuelle, près d'une quinzaine de personnes risquent d'être exécutées par lapidation, pratique consistant à enterrer les victimes jusqu'au cou et à leur jeter de grosses pierres sur la tête.
>
> Le sursis partiel accordé à Sakineh, suite à un appel à la pression internationale lancé par ses enfants pour lui sauver la vie, a montré que si nous sommes suffisamment nombreux à nous mobiliser et à dénoncer l'horreur de cette pratique, nous pouvons lui sauver la vie pour de bon et obtenir l'arrêt de la peine de mort par lapidation. Signez la pétition urgente et faites la suivre à tous -- mettons un terme à ces exécutions cruelles dès maintenant !
>
> http://www.avaaz.org/fr/stop_stoning/?vl
>
> Sakineh a été reconnue coupable d'adultère, tout comme 12 autres femmes et 1 homme également condamnés à la lapidation. Mais ses enfants et son avocat ont affirmé qu'elle était innocente et qu'elle n'avait pas eu droit à un procès équitable: ses aveux auraient été obtenus sous la contrainte, et parce qu'elle ne parle que la langue azérie, elle n'a pas pu comprendre les questions qu'on lui a posé pendant le procès.
>
> Malgré la signature par l'Iran d'une convention de l'ONU limitant le recours à la peine de mort aux "crimes les plus graves" et malgré la loi votée l'an dernier par le Parlement iranien pour interdire la lapidation, l'exécution des adultères par lapidation continue d'être pratiquée.
>
> L'avocat de Sakineh estime que le gouvernement iranien "craint la réaction de l'opinion publique iranienne et l'attention internationale" à l'égard des peines de lapidation. Et c'est peu après les déclarations des ministres turc et britannique des affaires étrangères contre la condamnation de Sakineh que celle-ci a été suspendue.
>
> Les enfants de Sakineh coordonnent avec courage la campagne internationale pour sauver leur mère et mettre fin à la lapidation. Une condamnation mondiale massive pourrait permettre de stopper cette pratique odieuse. C'est le moment de se mobiliser partout dans le monde contre cette barbarie. Signez la pétition pour épargner Sakineh et pour mettre un terme aux lapidations:
>
> http://www.avaaz.org/fr/stop_stoning/?vl
>
> Avec espoir et détermination,
>
> Alice, David, Milena, Ben et toute l'équipe d'Avaaz
>
> SOURCES:
>
> Iran: la justice suspend la peine de mort par lapidation d'une femme, AFP:
> http://www.avaaz.org/sakineh_afp
>
> Une Iranienne accusée d'adultère condamnée à mort, Le Figaro:
> http://www.avaaz.org/sakineh_figaro

Repost 0
Published by avaaz. - dans Appels
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 15:57

Chers amis,

Nous venons de recevoir cet appel passionné venant d’un de nos membres:

"Ma fille Oxana était une fille belle, magnifique qui avait un talent pour les langues étrangères. Elle a quitté notre domicile à 20 ans pour prendre l’emploi de ses rêves en tant que traductrice. Nous étions tellement heureux pour elle. Trois semaines plus tard, la police nous informe qu’elle est morte en tombant d’une fenêtre au cinquième étage, en tentant de s’échapper des hommes qui l’avaient dupée avec un faux emploi et forcée à travailler comme prostituée. Je suis mort quand elle est morte. Aujourd’hui je ne vis plus que pour empêcher cela d’arriver à d’autres filles. Je vous en prie, aidez-moi."

Oxana a été tuée par une industrie brutale et croissante : le trafic de viol. Les filles enlevées en Russie et envoyées en Europe et aux États-Unis, constituent une énorme partie de ce commerce, où elles sont confrontées à un avenir terrible de viol brutal et systématique.

Nous pouvons mettre fin à cette horreur. Une influente nouvelle convention éxige de strictes lois à l’encontre du trafic de viol – et le père d’Oxana, Nikolai, fait appel au Premier Ministre Russe Poutine pour la signer. Poutine cultive l'image d’un homme macho - nous pouvons profiter de cela pour le persuader de prendre cette opportunité pour qu’il soit vu comme le protecteur des femmes russes. Notre but est d’ajouter un million de voix à celle de Nikolai dans les prochains jours afin de persuader Poutine d’agir. Cliquez ci-dessous pour signer et transmettre ce message en masse, et combattons les horreurs subies par une famille avec un million de raisons d’espérer:

http://www.avaaz.org/fr/russia_rape_trade_putin/?vl



Un nouveau traité puissant est notre meilleure arme contre le trafic sexuel de femmes et de filles dans le monde. Si la Russie le signe cela fera une entaille considérable dans cette horreur. Nous avons rapidement besoin d’un million de voix pour lancer un appel au premier ministre russe Poutine pour qu’il signe le traité et vienne en aide aux filles comme Oxana

 

 

La Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite humaine fixe les normes les plus élevées pour lutter contre les criminels qui gèrent le trafic du viol. Si la Russie la signait, nous serions quasiment certains de sauver des milliers de femmes chaque année.

Ceci ferait une énorme entaille dans le trafic de viol, dans lequel la Russie est un pays clé. Jusqu'à 50 000 femmes et jeunes filles de Russie sont contraintes à l’esclavage sexuel chaque année en Europe, et la Russie est également un important centre de transit pour les filles victimes du trafic de viol en provenance d'Asie vers l'Europe. Si Poutine s’investit personnellement dans ce domaine, il pourrait provoquer une vague de répression contre le trafic du viol par les autorités russes, ce qui enverrait un message fort aux réseaux criminels organisés partout. Pour Oxana, son père, et des millions des filles comme elle, envoyons-lui ce signal:

http://www.avaaz.org/fr/russia_rape_trade_putin/?vl

Bien que de nombreux problèmes proviennent d’intérêts puissants, comme le crime organisé international, ils ne persistent souvent que parce que le reste du monde ferme les yeux. Si nous prenons tous des mesures, nous pouvons persuader Poutine et la Russie à se joindre à nous, et ensemble, nous pouvons écrire le dernier chapitre de l’histoire tragique d’Oxana et de son père, un chapitre d'espoir.

Avec gratitude pour tout ce que cette extraordinaire communauté rend possible,

Ricken, Alice, Veronique, Emma, Maria Paz, Philippe et le reste de l’équipe Avaaz.

SOURCES:

"Russie et Chypre condamnées pour inaction contre la prostitution" (Les Échos):
http://www.lesechos.fr/info/inter/reuters_00219760-russie-et-chypre-condamnees-pour-inaction-contre-la-prostitution.htm

"Un arrêt phare pour une sombre affaire" (Le Monde, Blog sur les Combats pour les Droits de l'Homme):
http://combatsdroitshomme.blog.lemonde.fr/2010/01/08/lutte-contre-le-trafic-detre-humain-un-arret-phare-pour-une-sombre-affaire-cedh-7-janvier-2010-rantsev-c-chypre-et-russie/

Convention du Conseil de l'Europe:
http://www.coe.int/t/dghl/monitoring/trafficking/docs/convntn/default_FR.asp?

L'histoire de Nikolai: (Anglais)
http://www.youtube.com/watch?v=5Rh1mIKwOhk

 

Signez la pétition

Repost 0
Published by Avaaz - dans Appels
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 11:29

aaa logo Drapeau VLa Direction Nationale de la CFDT poursuit deux d'entre nous en justice !
Plus précisément Michel, intermittent, fondateur et metteur en scène de la Compagnie Jolie Môme et Ludovic, du webmedia alternatif hns-info.net

Rappel :
Michel et Ludovic sont mis en examen en 2007 par la direction nationale de la CFDT pour « violation de domicile ».
Il s'agissait, au cours d'une action en avril 2005, de s'inviter à une centaine au siège national du syndicat pour en rencontrer la direction.
Il semblait légitime de demander à cette direction syndicale pourquoi ils avaient signé des accords contre les intermittents, contre les chômeurs, contre les retraités...

En effet, la CFDT, qui gère l'Unedic en parfaite osmose avec le Medef, s'est tellement prise au jeu du Partenariat Social qu'elle s'en prend de façon permanente aux chômeurs et aux intermittents…
C'est sûr que, pour améliorer les statistiques du chômage, il est plus facile de radier les chômeurs !

Une pétition a rassemblé 12 000 signataires.
Des journées de soutien, des articles de presse, des déclarations publiques sont venus souligner la bêtise et l'injustice de ces poursuites...

Et la première instance a rendu son délibéré :
2000 euros d'amende avec sursis et 1 euro symbolique pour la CFDT pour « Violation de Domicile ». Nous avons évidemment fait appel.

Le jugement en appel se déroulera le 4 juin 2010 à 13h
à la cour d'appel du Palais de Justice de Paris - M° Cité.


De nombreuses délégations et personnalités ont déjà annoncé leur venue, leur intervention, une prise de parole...
Nous vous espérons nombreux !

Et surtout diffusez cette information :
Il est important que les agissements de la Direction Nationale de la CFDT soient connus de tous avant la nouvelle négociation UNEDIC annoncée pour la fin 2010 !

Pour le pourquoi, le comment, tout l'historique et les récapitulatifs se reporter à notre site :
http://www.cie-joliemome.org/spip.php?rubrique60
ou
http://www.hns-info.net/spip.php?article23519

Et puis nous avons sorti un CD2 titres pour soutenir cette affaire et contribuer à l'animation des prochaines manifestations :
http://www.cie-joliemome.org/spip.php?article444

Repost 0
Published by Jolie Môme - dans Appels
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 13:16

Cher-e-s ami-e-s,


le gouvernement veut en finir avec le droit à la retraite à 60 ans et allonger encore les durées de cotisations pour obtenir une retraite à taux plein. Cette énième réforme est injuste et injustifiée. ATTAC et la Fondation Copernic ont lancé un appel de près de 400 personnalités qui disent toutes la même chose : l'argent existe, pour financer nos retraites, il suffit (enfin !) de taxer les dividendes et les stock-options.

Se sont rejoints pour signer cet appel tous les leaders de la gauche (Razzy Hammadi, Marie-Noelle Lienemann, Marie-George Buffet, Olivier Besancenot, Cécile Duflot, Jean-Luc Mélenchon...), des syndicalistes (beaucoup de secrétaires nationaux de la FSU, Annick Coupé et Pierre Khalfa, Didier Le Reste, Charles Hoareau, ou Jean-Baptiste Prévost pour l'UNEF), beaucoup de sociologues (Robert Castel, Luc Boltanski), d'économistes (André Orléan, Henry Sterdiniak, Michel Husson...), de philosophes, d'inspecteurs du travail (Gérard Filoche...) : voir la liste complète des premiers signataires sur exigences-citoyennes-retraites.net.

Seule la mobilisation de tou-te-s permettra de s'opposer la réforme libérale que le gouvernement veut faire passer vite et "en force". Car un autre scénario est possible. C'est pourquoi nous vous invitons, si comme nous vous pensez la situation urgente, à signer (et à faire signer dans vos réseaux)  l'appel unitaire. Il faut aller vite. Car nous n'avons qu'une force : celle de notre nombre.

Bien amicalement,


Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic

 

Repost 0
Published by Willy Pelletier - dans Appels
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:11

aaa logo Drapeau V

Bonjour,

 

Même si nous sommes encore bien loin du prochain Salon qui aura lieu cette année du 1 au 6 décembre 2010 dans la Halle Marcel Dufriche à Montreuil, nous tenions à vous faire part d’une information importante pour la vie de notre association. En effet, pour faire face à ses difficultés financières, le Conseil général de la Seine-Saint -Denis, notre principal financeur jusqu’à aujourd’hui, évoque l’hypothèse de réduire fortement ses subventions et en appelle aux autres partenaires de l’association pour réévaluer leurs aides.

Le Salon lui-même, fortement porté par la présence des éditeurs, n’est pas menacé. Désormais son équilibre financier est assuré par ses ressources propres.  Ce qui pourrait l’être, en revanche, ce sont les centaines d’actions littéraires (expositions, malles de livres, lectures, notamment dans les centres sociaux, rencontres d’auteurs, ateliers d’illustrateurs, formations….) qui se mènent le reste de l’année en Seine-Saint-Denis, ainsi que le travail de préparation des groupes scolaires, de centres de loisirs ou de centres sociaux réalisé en amont de la manifestation. Car dans ce département, le plus jeune de France, les difficultés sociales des familles sont fortes, et ces multiples « petits salons itinérants » relayés par de très nombreux partenaires sont indispensables dans les domaines de l’éducation, de la culture et dans le domaine social.

Sans préjuger de ce qui n’est encore qu’une hypothèse, sans présager du niveau de la réponse qu’apporteront les autres partenaires, cette situation incite à la réflexion.

La révolution numérique qui débute à peine dans le domaine du livre, l’évolution de la création artistique et littéraire, les mutations des pratiques de lecture, les modifications de la formation des enseignants devraient tout au contraire appeler à innover, à rechercher, à défricher, à prendre des risques, osons le mot à investir  dans les possibles rencontres de la littérature et de la jeunesse.

Qu’il faille encore, en ce début de 21e siècle, alerter, se battre pour que tous les enfants accèdent aux livres, aux images, aux histoires, y compris ceux qui en sont le plus éloignés pour des raisons sociales, culturelles ou même symboliques, en dit long sur la fragilité culturelle de notre société.

Que faut-il faire ou dire de plus pour qu’enfin soit pris en compte cet enjeu majeur et mesurer combien notre avenir commun dépend aussi de ce simple droit pour les nouvelles générations ?

Nous vous proposons donc, sans attendre, de contribuer à éclaircir l’horizon.

Par votre histoire, votre relation au Salon, vous pouvez illustrer mieux que personne la nécessité des lectures d’enfance et de la rencontre précoce avec les images, les textes et les territoires de l’imaginaire.

Merci de vos contributions et du relais que vous pourrez faire de cet appel.

Nous espérons que le blog www.pouvoirdeslivre-slpj.fr, que nous avons créé à cette occasion, au-delà de la situation ponctuelle de notre association, contribue à faire réfléchir largement à l’absolue nécessité du développement des médiations littéraires à tous les niveaux.

L'équipe du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis

Transmis par Cyrille PAQUETTE, Responsable Projets Culturels, Centre culturel de Vitry-sur-Seine, tél : 01.79.61.60.80

 

Repost 0
Published by Cyrille PAQUETTE - dans Appels
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 15:21

Un appel pour l’union du peuple de France

Claude Beaulieu, Geneviève Blache, Jean Lévy, Claude Gaucherand

mardi 2 février 2010, par Comité Valmy

Par cet appel, nous voulons dépasser les limites étroites, et combien faussées, de la tactique électorale. L’Arc Républicain de Progrès ne présente aucun candidat aux élections régionales de mars prochain.

C’est l’avenir de la France et de son peuple que nous voulons évoquer.

Ce qui est remarquable – et condamnable – c’est l’absence totale de référence à l’Union européenne dans tous les programmes proposés aux Français. Comme si notre pays était hors de l’UE, alors que 80% de nos lois ne sont que la simple traduction des directives de Bruxelles. La politique économique, sociale, militaire de notre pays est dictée hors de nos frontières. Depuis trente ans, les dirigeants européens, dont les nôtres ( de gauche comme de droite), fixent, loin de leurs peuples, les orientations capitales mises en pratique localement.

C’est une première ébauche de l’Europe fédérale des Régions, dans laquelle, chaque Etat serait réduit à n’être plus que quelques « Länder » de l’empire européen.

Des leaders politiques ne cachent pas leur adhésion enthousiaste à cette perspective. C’est le cas, entre autres de Jean-Paul Huchon, la tête de liste socialiste dans la région Ile-de-France, qui souhaite ouvertement la suppression des Etats Nations. Cette position est partagée par le PS, les Verts, le Modem, et bien sûr, par l’UMP, qui évite prudemment d’aborder publiquement la question.

Et le Front de Gauche ?

Certes, ses composantes – PCF, Parti de gauche – et leurs leaders contestent les effets de la politique européenne, mais sans jamais remettre en question l’intégration de la France au sein de l’Union. Ces partis ne sont pas avares de déclarations « anticapitalistes », de mises en cause du « patronat », mais c’est pour prôner une « autre Europe », une « Europe sociale ». Comme si cette éventualité n’était pas contradictoire avec la volonté des partisans de la construction européenne, depuis la CECA et à toutes ses étape, de bâtir un empire dominé par le capital international, et par là même, inféodé étroitement aux Etats-Unis et à leur politique atlantiste.

Le Front de Gauche, comme le NPA, font l’impasse sur la souveraineté du peuple de France et l’indépendance nationale, considérant ces notions comme dépassées et marquées du sceau du nationalisme rétrograde. En ciblant seulement sur Nicolas Sarkozy, le PCF et le Parti de Gauche ne permettent pas de faire la lumière sur l’identité de politique qui existe entre celle menée à Paris par le chef de l’UMP et celles pratiquée à Athènes et à Madrid, par des dirigeants socialistes, les orientations communes étant contenues dans les traités d’Amsterdam et de Lisbonne.

Malgré cela, PS et Front de Gauche se retrouveront unis sur une même liste au second tour des Régionales !

De ce fait, la « gauche de la gauche » contribue à brouiller le paysage politique, à égarer idéologiquement une partie de la population et à réduire ainsi les capacités de résistance de notre peuple. Comment, dans l’histoire de notre pays, de 1940 à 1944, envisager une Résistance qui aurait ignoré l’occupation allemande pour réserver ses coups au seul gouvernement de Vichy et à sa politique de réaction sociale ?

Car il faut le dire et le répéter : l’indépendance d’une nation est la condition première de sa souveraineté. Sans indépendance, sans souveraineté, il n’y a pas de libération sociale possible.

L’exemple des pays d’Amérique latine, groupés au sein de l’Alba, est là pour nous le prouver. S’ils n’avaient pas d’abord rompu les chaînes qui les asservissaient à Washington, et retrouvé leur faculté d’agir librement, ni le Venezuela, ni la Bolivie, ni l’Equateur n’auraient pas été en mesure de pratiquer une politique progressiste et de conduire leurs peuples sur le chemin du socialisme. S’il n’avait pas mis l’indépendance nationale au premier rang de ses priorités, Cuba serait redevenu une colonie étatsunienne, comme du temps de Batista.

Ces vérités doivent être prises en compte en Europe et en France particulièrement.

Elles sont à la base du regroupement de familles politiques diverses, effectué au sein de l’Arc Républicain de Progrès et de sa démarche politique d’union du peuple de France.

L’ARP, contrairement au Front de Gauche, vise à rassembler sur le triptyque

UNE FRANCE INDEPENDANTE,

UNE NATION SOUVERAINE,

UNE REPUBLIQUE LAÏQUE ET SOCIALE

Ces trois notions sont inséparables dans notre combat. C’est pourquoi entre l’Arc Républicain de Progrès et le Front de Gauche, il faut choisir !

Claude Beaulieu, Geneviève Blache, Jean Lévy (membres de la direction du Comité Valmy)

Pour soutenir cet appel, répondre sur le forum ou envoyer les signatures à info@comite-valmy.org

 

Repost 0
Published by Comité Valmy - dans Appels
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 20:21

 aaa logo Drapeau V

 Vendémiaire a reçu cet appel d'une mère adoptive qui, à la suite d'une tragédie, est devenue veuve. Elle se bat depuis la mort de son mari pour que les droits de sa fille soient reconnus, l'Etat français refusant de la déclarer fille de son père...

 

 


Merci de diffuser cette information dans vos réseaux.

Diane Le Chapelain-Atlan

 

Le Crest le 24 décembre 2009

 

Monsieur,

 

   Si je me permets de vous écrire c’est parce qu’aujourd’hui, dans le drame que je vis au quotidien, vous représentez mon ultime recours. J’ai bien conscience que sans la presse et son pouvoir, mon combat demeurera vain.

   Je me dois de vous préciser la complexité de ma situation ainsi que quelques éléments chronologiques qui la jalonnent.

  Je suis aujourd’hui veuve à 39 ans, avec deux enfants adoptés de 8 et 2 ans. Mariée en 1998 avec Eric Atlan, nous vivrons les années qui suivent un âpre combat pour devenir parents. Nous nous décidons à adopter un premier enfant. Un petit Benjamin arrivera d’Ukraine à notre foyer pour notre plus grand bonheur.

  En 2007, nous entamons un second processus d’adoption et nous effectuerons le premier voyage en Russie, fin juin 2008, qui nous mènera à la rencontre d’Eloïse qui deviendra notre fille. Le second voyage aura lieu à la mi-août de la même année, afin que notre fils aîné rencontre sa petite sœur.

  Le tribunal russe prononcera l’adoption d’Eloïse, le 18 août lors de notre présence sur place. Nous sommes revenus en France, mon mari, mon fils et moi, le temps que le délai de non-appel de 30 jours soit écoulé.

  Le troisième voyage est donc prévu un mois plus tard,  pour la mi-septembre. Et c’est à ce moment que la tragédie va se jouer.

Je devance mon mari de 2 jours. J’arrive à Perm, en Russie, le 12 septembre afin de remplir des formalités administratives pour notre fille. Mon mari, retenu par ses obligations professionnelles, professeur à l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, devait accomplir ses cours en cette période de rentrée des classes. Pour cette raison, il doit me rejoindre, deux  jours plus tard, soit le 14 septembre, afin que nous soyons ensemble pour accueillir Eloïse au sein de notre famille.

  Le 14 septembre, j’attends mon mari à Perm afin d’aller chercher notre fille à l’orphelinat et enfin, vivre ce bonheur absolu.

   Dans la famille dans laquelle je réside, on vient m’apprendre que le vol d’Aeroflot, dans lequel se trouvait mon mari, vient de s’écraser avant d’atterrir à Perm.

  Je me trouve seule à Perm, soudain veuve, ma fille de 11 mois à l’orphelinat à quelques kilomètres. Je ne détaillerai ni mon déchirement ni ma détresse face à cette situation inconcevable. Je suis hospitalisée le soir même à l’hôpital de Perm, loin de mon fils et de ceux qui me sont chers.

  Le 15 septembre, je me décide à quitter cet hôpital lugubre et froid afin de retirer ma fille à l’orphelinat.

   Je ne vous précise pas les difficultés de la gestion à distance de la douleur de mon fils qui nous attendait en France, son père, sa petite sœur et moi.

Nous sommes rentrées en France le jeudi 18 septembre.

  J’élude évidemment les semaines d’attente, de douleur qui suivirent : une cérémonie du souvenir a été organisée pour Eric, sans son corps, aucune nouvelle de l’enquête de la part du gouvernement russe, alors que les boîtes noires ont été retrouvées lors de ma présence à Perm. Quelques trois semaines après le crash de l’avion, Aeroflot refuse de communiquer la liste officielle des passagers que le ministère des affaires étrangères russe révèlera ensuite.

Les cendres de mon mari me sont parvenues deux mois après.

Les mois qui suivirent, accompagnés de leur cortège d’obstacles et de difficultés furent sombres et douloureux.

  En juin 2009, je dépose la demande d’adoption plénière de ma fille Eloïse devant le tribunal de Clermont-Ferrand.

  Le 11 décembre, le délibéré est rendu par la cour de justice de Clermont, elle prononce l’adoption plénière de ma fille pour moi, Diane Le Chapelain-Atlan, en revanche, pour mon défunt mari, elle est refusée. Concrètement en France, Eloïse est la fille de Diane Le Chapelain-Atlan mais pas d’Eric Atlan.

  Sachez Monsieur, que je me trouve plongée dans un profond désarroi, mon chagrin est immense mais je souhaite aujourd’hui faire entendre ma révolte, je m’insurge violemment contre l’iniquité de cette loi.

  Le long combat que nous avons mené mon mari et moi pour être autorisés à adopter notre petite fille, la joie indicible que mon mari éprouvait à l’idée de l’accueillir, son décès dans ce vol d’Aeroflot pour venir la retirer de l’orphelinat sont déjà extrêmement difficiles à vivre. Mais je dois avouer que le plus insupportable pour moi désormais, vient de ce refus de la cour de justice de reconnaître la paternité de mon mari.

  Je ne peux me résoudre à l’idée que notre fille que nous avons ardemment désirée ne soit pas la fille de son père et que les frères et parents de mon mari n’aient aucun droit envers Eloïse. Alors qu’ils nous entourent et nous protègent tant !

  La loi française invoque le décès du père au moment de la procédure française. En effet, le Code civil stipule que l’adoptant doit « avoir régulièrement recueilli l’enfant ».

  Vous êtes aujourd’hui mon seul recours et l’unique vecteur de ma révolte.

  Par l’intermédiaire de votre média, je souhaite mobiliser l’opinion publique face à cette criante injustice. La loi doit être assouplie, la création d’une jurisprudence est nécessaire. Si par malheur, d’autres personnes se trouvaient confrontées à une telle situation, elles ne doivent jamais connaître une telle adversité.

  Que la justice française ignore ma souffrance de veuve et de mère, je peux l’admettre. Par contre, qu’elle ne prenne pas en considération l’intérêt de l’enfant me paraît parfaitement intolérable. A l’heure ou les débats médiatiques et juridiques prônent tous, l’intérêt et la protection de l’enfant, je me sens victime d’une violente injustice.

  De plus, alors que le thème de l’identité est tant rebattu aujourd’hui, la justice française refuse à ma fille de reconnaître la sienne.

  Je vous remercie de prêter attention à ma situation et peut-être, d’accepter d’en diffuser l’information sur le blog de Vendémiaire afin de sensibiliser vos lecteurs.

  Je vous prie de bien vouloir accepter, Monsieur , l’expression de mes sincères salutations. 

 

Diane Le Chapelain-Atlan

 


 

«…Donc, cette nuit un Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Air Lines qui reliait le Liban à l'Ethiopie, s'est écrasé peu après son décollage. La femme de l'ambassadeur de France se trouvait malheureusement dans l'avion (83 passagers et 7 membres d'équipage).

Dixit David Pujadas au JT de 20h sur France 2 "La France a envoyé un avion et 2 enquêteurs du BEA".

Pourquoi la France envoie-t-elle tout cela, quelques heures après la catastrophe, alors qu'il n'y a, à priori, aucun survivant et que la compagnie n'est pas une compagnie française, ni même un avion français ? Y avait-il d'autres français dans l'avion ? La femme de l'ambassadeur était-elle en mission pour la France ?

Eric était un citoyen français. C'était le seul dans la Boeing 737 reliant Moscou à Perm le 14 septembre 2008. Lorsque je suis rentrée 4 jours plus tard avec Eloïse, aucune autorité française n'est venue nous accueillir, ma fille et moi, sur le sol de notre pays. Je ne parle même pas d'avion et d'enquêteurs du BEA...

 

CQFD ! » 

 

Diane Le Chapelain-Atlan

 


Vous pouvez consulter les articles parus à ce sujet (a Montagne, FR3, Blog de l'Obs..) sur :

http://hommage-eric-atlan.skyrock.com/

Repost 0
Published by Diane Le Chapelain-Atlan - dans Appels
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 20:23

POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN COURS D'ADOPTION EN HAITI

Attention, pas d'amalgame !

Nous ne demandons que l'évacuation des enfants qui ont été attribués à des familles

avant le tremblement de terre dans le cadre de la procédure légale. Nous sommes contre les trafics d'enfants.

Médias, gouvernement, regardez notre plateforme en cliquant ici pour ne pas vous tromper.

 

Communiqué de presse du collectif

Les mesures d'évacuation annoncées sont largement insuffisantes

Le gouvernement envisage de n'évacuer que quelques enfants en toute fin de procédure.

- Ces mesures sont largement insuffisantes et inadéquates.

-Cela signifie que des enfants à qui des parents ont déjà été attribués et en attente dans leur orphelinat depuis déjà très longtemps, sont évincés.

- Nous appelons à poursuivre le mouvement et nous appelons les français à signer notre pétition sur http://rapatriement-haiti.over-blog.com/
Grégoire Villedey

 

Ce soir nous serons reçus par Jean Paul Monchau, Ambassadeur de l'Adoption internationale en France, avec trois des représentants avec lesquels nous étions hier au quai d'Orsay.

Nos revendications restent les même :

- Accélérer les procédures d'adoption en cours du fait de l'urgence humanitaire (en toute légalité et transparence bien entendu) et pour toutes les crèches

- Inciter les pouvoirs publics français à revoir leur position qui pour l'instant se limite à rapatrier les enfants dont le dossier est totalement abouti.

- Aider les parents adoptants à préparer un dossier rassemblant le plus de preuves possibles de leur adoption en cours.

La réunion aura lieu ce soir à 18H30 SAI 57 bd des invalides Paris

Une présence nombreuse et pacifique devant les locaux ne peut que nous aider

Emmanuelle Guerry



Nous continuons le mouvement : 1/ Pétition 2/ Présence médiatique 3/ Courriers aux élus

SIGNEZ ET FAITES SIGNER, NOS ENFANTS SONT EN GRAND DANGER !

 

Pour signer la petition, cliquez ici

Et faites signer vos proches, amis, collègues... exemple de mail ici

 

 

Publié sur http://rapatriement-haiti.over-blog.com/

Repost 0
Published by Grégoire Villedey Emmanuelle Guerry - dans Appels
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 20:26

 

aaa logo Drapeau VLe 19 décembre, à l'initiative de Claude Bartolone, Président du Conseil général et Député de la Seine-Saint-Denis, en présence de Jack Ralite, Sénateur de la Seine-Saint-Denis,

plus de 200 acteurs culturels du département se sont réunis pour lancer le mouvement de mobilisation "La Culture en danger".

 
Le conseil national du SYNDEAC a décidé de s’associer à cette démarche qui est une alerte fondamentale : il faut empêcher le démantèlement des politiques culturelles,

mises en œuvre grâce au soutien accru des collectivités locales depuis 50 ans sur l’ensemble du territoire.

 
Le gouvernement qui entend retirer la clause de compétence générale aux départements et aux régions va les empêcher d’intervenir dans le champ culturel.

La redéfinition de la fiscalité locale, privera les collectivités territoriales d’importants moyens financiers.

 
De nombreux élus locaux ont prévenu les responsables culturels : si cette « Contre réforme » était votée, les régions et les départements – et, par effet domino, les villes –

seraient contraints de diminuer de manière catastrophique leurs aides à l’art et à la culture.

 
Les conséquences seraient alors désastreuses pour la création artistique, les projets éducatifs et l’emploi !

 
Notre pays risque de perdre l’un de ses fleurons, qui favorise l’émancipation individuelle et collective. La France perdrait une grande part de sa créativité et de son rayonnement.

 
C’est pourquoi le SYNDEAC demande à tous les artistes, les responsables culturels, les personnels, les publics, les citoyens, les élus, de signer cet appel et de le diffuser largement.

 

 

 http://www.seine-saint-denis.fr/cultureendanger.html

Repost 0
Published by Collectif - dans Appels
commenter cet article