Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 19:35

COMMUNIQUE FRANCE AMERIQUE LATINE

HALTE AU MASSACRE DES COMMUNAUTES INDIGENES DE L'AMAZONIE PERUVIENNE


Depuis 57 jours les populations indigènes de l'Amazonie péruvienne mènent une grève générale  pacifique, en réaction à onze décrets pris par le gouvernement péruvien, favorables aux Traités de Libre Commerce et attentatoires à leurs droits et à l’environnement.

En réponse, le gouvernement d’Alan Garcia a lancé vendredi 5 juin à l’aube une attaque d’une violence incroyable sur les manifestants qui occupaient depuis 10 jours la route Belaunde Terri, dans l'endroit nommé la « Curva del Diablo », dans le département d'Amazonas, au nord du pays.

Selon les dernières informations dont nous disposons, cette attaque a causé la mort de trente deux personnes dont 25 indigènes et 7 policiers. La police et l'armée ont lancé depuis des hélicoptères des bombes lacrymogènes et ont tiré sur les manifestants, ces derniers se sont défendus.

Ce massacre s'est produit quelques heures après que le congrès péruvien ait pour une énième fois  reporté le débat sur l'abrogation des décrets législatifs incriminés. Le gouvernement d’Alan Garcia refuse en effet d'entamer un dialogue réclamé par les communautés indigènes depuis le début de la crise.

Selon la presse un mandat d'arrêt à été lancée contre tous les dirigeants de l'Association Interethnique pour le Développement de l'Amazonie Péruvienne (AIDESEP), dont Alberto PIZANGO son président, que le gouvernement d'Alan Garcia accuse de comportements de délinquant.

Ce n'est pas la première fois que Alan Garcia se rend responsable d'un massacre sur des populations civiles, lors de son premier gouvernement il s’était illustré en 1986 par le massacre des prisonniers du « Fronton ».

France Amérique Latine condamne fermement ces crimes, et demande que toute la lumière soit faite sur la responsabilité du gouvernement d'Alain Garcia, commanditaire de cette intervention armée.

France Amérique Latine exige du gouvernement péruvien :

-          l’arrêt immédiat de la persécution des dirigeants de l'AIDESEP,

-          le retrait des décrets incriminés,

-          la suspension de l’Etat d’urgence,

-         vérité, justice et réparation pour les victimes

Au moment où l’Europe est train de négocier des accords commerciaux avec le Pérou, France Amérique Latine demande instamment aux responsables européens et au gouvernement français de condamner le gouvernement péruvien pour ses agissements.

Repost 0
Published by FAL - dans Appels
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 13:31

APPEL DU 12 DECEMBRE 2008

Nous, enseignants-chercheurs de l’Université Paris 1, protestons énergiquement contre la menace de dégradation des savoirs à l’université induite par les projets de réforme en cours. Nous exigeons :

1. la suppression du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs.

2. la suspension des projets de réforme sur la mastérisation et la refonte des concours de recrutement des enseignants (Capes et Agrégation)

Si nous ne sommes pas entendus par le Ministère, nous mènerons les actions suivantes :

1. Manifestation nationale de l’ensemble des universitaires français, des syndicats, des sociétés savantes, et de toutes les organisations intéressées.

2. Rétention des copies d’examen et/ou remise groupée de toutes les copies et notes d’examens de l’Université au Rectorat.

3. Rétention des maquettes des masters de préparation aux concours du Capes

Nous appelons l’ensemble de la communauté universitaire à se rassembler dans les plus brefs délais pour défendre un enseignement de qualité fondé sur la recherche.


Le 13 décembre 2008 à 22 h : 43 signataires enseignants-chercheurs à Paris 1
AUBRAL, François, U. Paris 1, PR, philosophie de l'art, UFR 04 Arts et Sciences de l'art
BATS Maria, U. Paris 1, MCF, UFR 09 Histoire
BENOIST, Jocelyn, U. Paris 1, PR, UFR 10 Philosophie
BOILLEY Pierre, U. Paris 1, PR, UFR 09 Histoire
BOULAHBEL villac Yeza, U. Paris 1, MCF, UFR 12 Sociologue
BURNOUF Joëlle, U. Paris 1, PR, archéologie médiévale, UFR 03 Hist. de l’art et Archéologie
CLAIRE Pignol, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
COLLIGNON Béatrice, U. Paris 1, MCF, UFR 08 Géographie
D’ERCOLE Cecilia, U. Paris 1, MCF, UFR 09 Histoire
DELAMARD Julie, ATER à mi-temps, Agrégée classe normale, UFR 09 Histoire
DUBUS Pascale, U. Paris 1, MCF, UFR 04 Arts
DUPLOUY Alain, U. Paris 1, MCF, UFR 03 Histoire de l'art et Archéologie
GLAUMAUD-CARBONNIER Matthieu, Allocataire Moniteur, UFR 09 Histoire
GRELLARD Christophe, U. Paris 1, MCF UFR 10 Philosophie
GREVY Manuela, U.Paris I, MCF, UFR 16, ISST, Droit privé
GUELTON Bernard, U. Paris 1, PR, UFR 04 Arts plastiques
HIRTZLIN Isabelle, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
JALLAIS Sophie, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
JAQUET Chantal, U. Paris 1, PR, UFR 10 Philosophie
KHOURI Nicole, U. Paris 1, MCF, Sociologue, UFR 15-IEDES
LAGEIRA Jacinto, U Paris 1, PR, URF 04 Arts et Sciences de l'art
LANZAROTTI Mario, U. Paris 1, MCF, économie, UFR 15 IEDES
LE SAOUT Erwan, U. Paris 1, MCF, U. Paris 1,UFR 06 Gestion
LECHEVALIER Arnaud, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
LENDJEL Emeric, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
LIZE Laurence, U. Paris 1, MCF, économiste, UFR12 Travail et études sociales
LOUBET Christelle, ATER, Histoire médiévale UFR 09 Histoire
MOEGLIN-DELCROIX Anne, U. Paris 1, PR, UFR 10 - Philosophie
MONNIER Gérard, U. Paris 1, PR, UFR 03 Histoire de l'art et Archéologie
MONNIER Sabine, U. Paris 1, MCF, Economie UFR 12 Travail et études sociales
MORICOT Caroline, U. Paris 1, MCF, SGSS Sciences sociales, Sociologie
PAULRE Bernard, U. Paris 1, PR, UFR 02 et 16 Sciences économiques
POLET Jean, U. Paris 1, Pr, UFR 03 Histoire de l’Art et Archéologie
RABREAU Daniel, U. Paris 1, PR, Université Paris 1 UFR 03 Histoire de l'art et archéologie
ROSSIGNOL Benoît, U. Paris 1, MCF, UFR 09 Histoire
SCHEFER Olivier, U. Paris 1, MCF, UFR 04 Arts et sciences de l'art
SEBILLOTTE CUCHET Violaine, U. Paris 1, MCF, UFR 09 Histoire
SIMEANT Johanna, U. Paris 1, PR, science politique, UFR 07 Relations internationales
TOUCHAIS Gilles, U. Paris 1, PR, UFR 03 Histoire de l’Art et Archéologie
VALENTIN Boris, U. Paris 1, MCF, UFR 03 Histoire de l’Art et Archéologie
VALENTIN Julie, U. Paris 1, MCF, UFR 02 Economie
VALLET Eric, U. Paris 1, MCF, UFR 09 Histoire
VALLUY Jérôme, U. Paris 1, MCF, UFR11 Science politique
VERNET, Thomas, MCF,UFR 09 Histoire

Le 13 décembre 2008 à 22 h : 21 signataires de soutien
BASSE Jean-Bernard, MCF Paris X-Nanterre, Anglais
BATAILLARD Pascal, MCF, Université Lumière-Lyon 2 / Faculté des Langues, Ghesquier-POURCIN Danièle, CR1 INSERM, retraitée, Paris VII, UMR 7596 CNRS, REHSEIS
BESSON Françoise, Professeur, Université de Toulouse-Le Mirail
CHAPRON Emmanuelle, MCF U. Aix-Marseille I, UFR Civ. et Hum., Histoire)
CHOLIN Julien - Étudiant en L2 Histoire Militant SUD-Étudiant
CUNIN Muriel, MCF, Université de Limoges, département d'Etudes Anglophones
GRASSY Elsa, Professeur agrégé, ATER, Anglais, Paris IV
GUILLOUËT Christophe, DOCTORANT, UFR PARIS 1, UFR 10
GUTMANN Patrick, Université de Paris-I, MCF, UFRO2, Economie
HATCHUEL, Sarah, Professeur des Universités, Université du Havre, Département d'anglais, Faculté des Affaires Internationales
IVEKOVIC Rada,  PROF,  Université de Saint-Etienne (UJM)
LA BRASCA Frank, Professeur des Universités, Département d'Italien de l'UFR Lettres&Langues et Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance (CESR), Université François Rabelais de Tours
LECERCLE François, Professeur, Université de Paris IV, UFR de littérature française et comparée
LOCATELLI Roberta, étudiante M2, UFR  10, philosophie
MAOUDJ Chantal, U.Paris 1,ATOS,UFR26-Droit
MORETEAU Constance, Doctorante, Paris Ouest, département histoire de l'art  / UFR SSA - Paris I, UFR Philosophie
PAULIN Catherine, MCF,  UFR des Lettres et Sciences Humaines, U de Franche-Comté
PELLERIN Simone, PU, Département d'études anglophones, UFR II, Université Paul-Valéry Montpellier III
PORCHERON Marie-Domitille, MCF histoire de l'art, Faculté des Arts de l'Université de Picardie Jules Verne, Amiens
PROTEAU Laurence, Maitre de conférences, Université, institut / UFR: Université d'Amiens, sociologue, département des sciences de l'éducation
MULLEN John, MCF, U. Paris 12, UFR Lettres et Sciences Humaines
____________________________________________________________________
Pour signer  merci d'envoyer à <appeldu12dec2008_paris1@shesp.lautre.net> (et non à l'adresse d'envoi de ce message vos indications de signatures comme ci-dessous (en début de message et en respectant l'ordre et la présentation pour faciliter la compilation) :

1) Pour tous enseignants-chercheurs de Paris 1 :
NOM Prénom, Univ. Paris 1, Grade, (discipline si différente) UFR discipline de l'Ufr

2) Pour tous personnels et étudiants de Paris I ainsi que collègues d’autres institutions voulant signer :
NOM Prénom, Univ., Statut / Grade, discipline

A ENVOYER A <appeldu12dec2008_paris1@shesp.lautre.net>
Repost 0
Published by bg - dans Appels
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 18:18


6500 suppressions de poste à l’école primaire, mon emploi va être supprimé dans un avenir proche.

Le plus grave c’est pour les enfants qui avaient besoin de notre aide. C’est dramatique.

Comme le disait Victor Hugo « une école en moins c’est une prison en plus »

Fini l’école de la République, c’est l’école libérale à la sauce 19ème siècle qui va la remplacer…

Merci de signer cette pétition…

 

Annie Maurer

 

Préservons et développons les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (R.A.S.E.D.)

Merci de lire , de diffuser et surtout de soutenir ce mouvement en signant la pétition que vous trouverez dans le lien : http://sos-rased.monsite.orange.fr/

 

Dany Larès-Wendt

 

Repost 0
Published by AM - dans Appels
commenter cet article
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 19:51

PÉTITION
Lien pour signer : http://placeauxdroits.net/petition2/ ?petition=5


LES DROITS DES ÉTRANGERS NE PEUVENT SE RÉDUIRE À UN MARCHÉ !!!
 
Pour le retrait de la réforme ministérielle qui modifie les conditions d’intervention de la société civile dans les centres de rétention administrative !

Nous signataires, à la suite de nombreuses associations (*), exprimons notre préoccupation concernant le contenu du décret du 22 août 2008 et de l’appel d’offres consécutif qui modifient les conditions d’intervention dans les centres de rétention administrative (CRA) quant à l’a et l’aide à l’exercice des droits des étrangers.

La mission telle qu’exercée jusqu’à ce jour par la Cimade auprès des étrangers retenus dans les CRA afin « de les informer et de les aider à exercer leurs droits » sera remise en cause par ces nouvelles dispositions :
* la réforme dénature la mission car l’assistance à l’exercice effectif des droits des personnes retenues est désormais réduite à une seule mission d’information ;
* l’émiettement de cette mission contrarie toute observation, analyse et réaction d’ensemble sur la situation prévalant dans les centres de rétention. Il entrainerait, outre une inégalité de traitement, une réduction de la qualité de l’aide apportée aux étrangers ;
* l’ouverture de cette mission par voie d’appel d’offres de marchés publics à des opérateurs autres que les associations spécialisées menace l’exercice des droits fondamentaux des personnes retenues ;
* l’exigence de neutralité, de discrétion et de confidentialité revient à entraver toute parole publique de témoignage et d’alerte sur certaines situations contraires au respect des droits fondamentaux.

Cette volonté d’entraver l’action de la société civile est d’autant plus inquiétante qu’elle intervient dans un contexte marqué par une politique du chiffre en matière d’éloignement des étrangers et les menaces contenues dans la d irective « retour » adoptée par le Parlement européen(**).

Nous, signataires, considérons que, telle qu’elle est envisagée, la réforme des conditions d’intervention en rétention n’est pas acceptable.

Nous exigeons du gouvernement de renoncer à sa réforme.
Nous demandons au gouvernement d’’engager une concertation avec l’ensemble des organisations qui dans notre pays sont attachées au respect des droits des étrangers.

(*) DECLARATION inter associatives, Sur les dangers de la réforme ministérielle relative aux interventions de la société civile dans les centres de rétention administrative
Communique du Syndicat des Avocats de France
Appel lancé par le Gisti « Etrangers, silence on enferme ! » 
Le Monde du 4 octobre : Eva JOLY  : Omerta sur les clandestins
Communiqué de la CIMADE 
Communiqué d’Amnesty 
Communiqué de presse du Réseau Education Sans Frontières (RESF)
Communiqué de FTDA

(**) Pour comprendre les enjeux de la Directive "retour"
Ces documents sont consultables sur le site de signature de la pétition

Urgent !!

Ecrivez au Ministre de l’immigration, à ses conseillers, à l’Elysée pour leur demander le retrait de la réforme...
Inspirez vous du texte de la pétition. Evitez les invectives et veuillez rester courtois. Merci de nous faire passer une copie.
101 rue de Grenelle 75007
Fax ministère Hortefeux : 01 77 72 61 30
Par mail, écrire à son conseiller : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr
ou Secrétariat Général (M. Patrick Stefanini) : secretariat.general@iminidco.gouv.fr
Elysée : http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
Contact  : retraitreforme@placeauxdroits.net
Repost 0
Published by RESF - dans Appels
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 13:45

COMMUNIQUE de la FCPE 

Face aux attaques gouvernementales contre le service public d'éducation,
la FCPE de Seine-Saint-Denis appelle
dans la continuité des mobilisations engagées,
les parents d'élèves,
les personnels de l'Education Nationale,
les lycéens et les étudiants,
la population dans son ensemble (car c'est de l'avenir de notre jeunesse dont il s'agit et donc de notre pays)

à participer massivement à la
JOURNEE NATIONALE UNITAIRE DE GREVE

JEUDI 15 MAI 2008 et le 18 mai 2008

avec la FCPE de votre ville et selon les modalités organisées par elle

(soutien à la grève des enseignants, école déserte, manifestation locale, manifestation à Paris -Place d'Italie, à 14h30, etc...)

Tous ensemble, pour l'école, pour la réussite de chacun de nos enfants, pour notre société,
nous voulons une politique éducative ambitieuse et des budgets à la hauteur cette ambition.

 

Repost 0
Published by FCPE - dans Appels
commenter cet article
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 14:20

Communiqué 

 

http://www.marierobert.com/Operation_lettre_Guy_Moquet_2007.htm 

 

http://thea.blog.mongenie.com

 

 

 

Lecture de la « lettre d’une mère à son fils »,

 

 « Lettre à mon fils » s’il avait subi le même sort tragique que Guy Môquet,

 

 

 

A PARIS le lundi 22 Octobre 2007

 

Rendez-vous au Trocadéro à 16 h. 30

 

Sur le Parvis des Libertés et des Droits des Femmes et des Hommes

 

 

Cette lettre a été écrite et sera lue par Marie Robert, écrivaine et actrice de la Paix

 

Nommée Messagère de Culture de la Paix en l’an 2000 à l’UNESCO

 

Par la Commission de la République Française,

 

Et Membre du Cercle des Ambassadeurs de la Paix de Genève

 

12 « Femmes de parole » s'exprimeront, avec des témoignages, des lettres reçues,  leurs poèmes : Nicole Barrière, Nazand Bégikhani, Marguerite Bertoni, Huguette de Broquevelle, Monique Boury, Geneviève Clancy, Françoise Coulmin, Thanh Van Ton That...

 

Lecture du message de soutien reçu de Fédérico Mayor, ancien Directeur Général de l'Unesco et Président de la Fondation Culture de Paz à Madrid

 

 

 

Extraits de la lettre :

 

… Ce petit morceau de papier avec ton écriture est la dernière chose qui me soit parvenue de toi.

 

Je voudrais que tu saches le poids du chagrin que je porte au fond de mon cœur depuis ton exécution, dans quels abîmes j’ai été plongée, seule avec ce drame qui a brisé mon espérance légitime et ma foi en l’homme!

 

Ma pensée toute entière s’est enfoncée dans une dépression aussi profonde que la plus sombre des vallées de notre planète, celle dont le torrent de larmes arrachées au ciel ne voit jamais le soleil. J’ai lu et relu ta lettre tant et tant de fois !  Chaque fois, je t’imaginais encore vivant au moment où tu l’écrivais dans la cellule de ta prison.

 

Vivant encore ! Vivant quand tout est encore possible ! Moi, je t’avais donné la vie. Les hommes qui t’ont condamné te l’ont repris. Ils ignoraient le don et la grâce. Ils méprisaient le miracle vivant. Faire le deuil de cette ignoble histoire m’a été impossible. Comment consoler le ciel et la terre ?...

 

… Au fil des années qui se sont écoulées depuis cette date terrible, personne ni rien n’a permis à la mère blessée que je suis d’épuiser sa douleur. Elle est ancrée au fond de moi à jamais.

 

J’aurais voulu prier les hommes de te laisser en vie. Je prie aujourd’hui pour les hommes afin qu’ils se réveillent, sortent de leur torpeur et de leur violence, et qu’ils respectent la vie qui a été formée, transformée et nourrie dans le ventre de leur mère. 

 

Accepter tant d’injustices, tant de traumatismes sans me révolter intérieurement, sans exprimer ma souffrance, sans dire au monde ma douleur, sans lui dévoiler son inhumanité, accepter tout cela en silence et passivement me condamnerait à demeurer pour toujours l’otage de ces ignominies, l’esclave inculte d’une culture de la haine.

 

…Comment ai-je pu survivre à cet horrible jour, le 22 octobre ? Par la révolte, mon fils! Mon courage n’a pas été d’accepter « courageusement » ta mort comme tu me l’écrivais, ni de me résigner. Mon vrai courage a été la révolte, la révolte des esclaves, la révolte des gens soumis qui refusent l’indignité pour eux-mêmes et pour leurs enfants et qui n’en peuvent plus de subir, de supporter des injustices.

 

J’ai appris à devenir une femme libre, insoumise ! Et je le suis plus que jamais aujourd’hui en 2007 car un nouveau président de la république vient raviver notre tragédie familiale en utilisant ta lettre comme un objet de culte et de culture nationale. Elle ne peut avoir cette vocation. 

 

J’ai appris à transformer peu à peu ma révolte interdite et silencieuse …

 

Il existe un mot que j’ai dû apprendre à aimer pour qu’il résonne inlassablement au fond de moi-même, auquel j’ai dû donner du sens pour ne pas sombrer définitivement dans l’amertume, la rancoeur et le désespoir. C’est le plus beau mot de ma langue maternelle : Liberté ! Ma liberté de mère, ma liberté de femme, je les ai conquises pour dire  « plus jamais cela » !                                            

 

 ©  Marie ROBERT tous droits réservés 

 

 

 

 Retrouvez l’intégralité de ce document : la lettre à mon fils, la lettre à chaque  citoyen français et du monde, la lettre au Président de la république française et aux autres chefs d’état des pays membres des Nations-Unies sur les pages internet suivantes 

 

http://www.marierobert.com/Operation_lettre_Guy_Moquet_2007.htm 

 

http://thea.blog.mongenie.com

 

 

 

Contact téléphonique :  06 09 50 33 51 –  01 43 06 76 37

Repost 0
Published by NB - dans Appels
commenter cet article
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 14:58
Nous lançons une pétition pour faire connaître la mise en examen de Michel, metteur en scène de la Compagnie Jolie Môme et de Ludovic, directeur de HNS.net. 

 

Ils sont poursuivis A LA DEMANDE DE LA CFDT pour "violation de domicile" lors de l'occupation de ses locaux en 2005. 

 

D'autres initiatives sont en préparation pour les défendre mais vous pouvez d'ores et déjà signer et diffuser largement cette pétition sur notre site : 

 

http://www.cie-joliemome.org/petition/ 

 

Les prises de position d'adhérents de la CFDT sont bien sûr bien venues. 

 

Repost 0
Published by Jolie Môme - dans Appels
commenter cet article
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 16:57

APPEL URGENT DE CHORUS AUX PROFESSIONNELS DE LA CHANSON

Pour bien peu de chose (voir éditorial joint), en tout cas comparativement aux soucis récurrents de la « grande presse », Chorus (Les Cahiers de la chanson) se retrouve brutalement en situation de disparaître. Journal indépendant, véritable défi aux produits formatés, privé de tout appui capable de l'aider à franchir sa mauvaise passe actuelle, son n° 61 de l'automne - quinze ans jour pour jour après le n° 1 du 21 septembre 1992 (Chorus sort toujours le premier jour de chaque saison) - risque en effet d'être le dernier.
Pour tenter d'éviter ce qui serait une vraie catastrophe pour son fidèle lectorat mais aussi pour « le métier » et la filière musicale française et francophone - dont Chorus constitue (et c'est une spécificité exceptionnelle dans le monde de la presse) à la fois un acteur économique important et un lien unique entre toutes ses composantes -, nous voilà donc contraints de lancer un appel à l'aide tous azimuts : aux artistes, au métier, aux pouvoirs publics, aux sociétés civiles et organismes professionnels, à tous nos lecteurs...
Dans la pratique, il manque aujourd'hui à ce titre considéré comme « l'organe de référence de la chanson dans l'espace francophone » (on parle généralement de « bible de la chanson francophone » à son propos !) seulement 2000 abonnés supplémentaires. Ou 10 pages de publicité de plus par numéro : 5% de sa pagination ! 2000 abonnés OU dix pages de pub en plus pour continuer à exister en toute indépendance éditoriale et, surtout, à rendre à la chanson d'inestimables services en tous genres... Car Chorus, seul périodique de la francophonie à traiter de la chanson dans tous ses états - c'est-à-dire tous styles musicaux et générations confondus -, est probablement aussi le principal prescripteur de presse en la matière (grâce à Chorus, des concerts sont signés chaque jour ; des artistes sont repérés par des labels et des tourneurs ; des disques, des livres et des DVD sont achetés en permanence ; des salles de spectacles, des festivals, des tremplins sont mis en lumière... et que de liens artistiques et professionnels noués à travers le monde qui ne l'auraient jamais été sans lui !).
Chorus joue enfin (officieusement mais très concrètement) un rôle de Centre national et international de ressources sur la chanson francophone, étant assailli quotidiennement de demandes de tous ordres (contacts d'artistes, d'éditeurs, de producteurs, de tourneurs, renseignements discographiques, biographiques, conseils divers, etc.) et de toutes provenances. Dès qu'une information professionnelle ou un peu pointue est nécessaire (qu'on soit par exemple à Pékin, New York, Prague, Moscou, Madrid, Tokyo, Berlin, Sydney, Zanzibar, Caracas... ou Paris), c'est à Chorus que l'on s'adresse en priorité...
Témoin et acteur de la chanson, fort d'un « capital historique » de quinze ans (sans parler du mensuel Paroles et Musique qui lui fit la courte échelle de 1980 à 1990), Chorus est pourtant au bord du naufrage. Voilà pourquoi nous n'avons d'autre choix que de lancer ce cri d'alarme. Car aujourd'hui, oui, Chorus a besoin qu'on vole à son secours !

Concrètement, COMMENT AIDER CHORUS (et soutenir simultanément la création francophone) ?

1) PUBLICITÉ :
Si vous êtes éditeur, producteur phonographique, distributeur, organisateur de concerts, tourneur, directeur de festival, de salle de spectacles, responsable de société civile ou d'organisme professionnel, etc., vous pouvez prendre de la publicité dans le prochain numéro, voire à l'année (4 parutions successives), pour présenter votre catalogue, annoncer vos nouveaux albums, les tournées de vos artistes, la programmation de votre saison, l'affiche de votre festival, la vocation de votre organisme... Toutes informations (complémentaires de la rédaction) dont nos lecteurs aussi passionnés que motivés feront le meilleur usage.

2) ABONNEMENTS :
- Outre un soutien d'ordre publicitaire, vous pouvez aussi souscrire des abonnements pour votre équipe, vos artistes, vos correspondants... voire pour vos festivaliers ou spectateurs les plus assidus comme un avantage offert (par tirage au sort, par exemple) pour récompenser leur fidélité.
- A titre individuel, vous pouvez vous abonner (si vous achetiez Chorus jusqu'à présent dans le commerce) et/ou offrir des abonnements à des amis (France : 47 euros/an, Dom-Tom, UE et Suisse : 56, autres pays : 61 ; soutien : au choix...).

3) ANCIENS NUMÉROS :
Vous pouvez agir immédiatement en commandant d'anciens numéros pour compléter votre collection personnelle et/ou faire découvrir Chorus, l'éclectisme musical des « Cahiers de la chanson » étant tel que vous trouverez toujours des numéros correspondant aux goûts de vos relations : voir liste des numéros et des dossiers disponibles dans la pièce jointe (des offres préférentielles, incitatives à la découverte sont spécialement proposées).

Tout cela est le plus simple et le plus rapide à mettre en oeuvre, mais n'exclut aucune autre possibilité de soutien (et pourquoi pas une mobilisation des artistes en faveur de « leur » journal ?) : nous restons à l'écoute de toute suggestion de nature à permettre à Chorus de poursuivre sa traversée au long cours.
Un GRAND MERCI à tous ceux et celles - et ils sont nombreux dans le monde - qui sont attachés au label de qualité que représente Chorus, à la caution qu'il apporte aux artistes, lieux et manifestations sur lesquels il attire l'attention, et pensent qu'il doit continuer à remplir son rôle... en totale indépendance éditoriale.
Fred et Mauricette Hidalgo (fondateurs) et la Rédaction de Chorus :
François Blain, Marie-Agnès Boquien, Michel Bridenne, Thierry Coljon, Yannick Delneste,
Jean-Claude Demari, Bertrand Dicale, Serge Dillaz, Damien Glez, Olivier Horner,
Michel Kemper, Marc Legras, Daniel Pantchenko, Jean Théfaine, Stéphanie Thonnet,
Michel Trihoreau, Michel Troadec, Jacques Vassal, Francis Vernhet, Albert Weber.

NB. Le n° 61 de l'automne 2007, qui a dû être réduit à 100 pages (au lieu de 196), comprend notamment un dossier Barbara, des rencontres avec Stephan Eicher, Daniel Lavoie et Zachary Richard, des portraits de Cré-Tonnerre, Ina-Ich, Ours, Thierry Stremler, Didier Super et Uztaglote, les comptes rendus des festivals francophones de l'été, les habituelles rubriques Disques et Livres ainsi que le cahier « brèves » de l'actualité du trimestre à venir (en kiosques jusqu'au 20/12, ou – de préférence - à Chorus : 9 euros, France ; autres pays : 10, Amérique : 15, port inclus).
Si vous pouvez répercuter notre appel à des listes d'amateurs de chanson, merci de nous contacter pour que nous vous adressions un texte plus adapté au grand public.
CHORUS (Les Cahiers de la Chanson)
BP 28 - 28270 Brezolles (France)
Tél. 02 37 43 66 60, fax 02 37 43 62 71
Courriel : chorus@chorus-chanson.fr
Site : www.chorus-chanson.fr

Repost 0
Published by Michel Strausseisen - dans Appels
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 15:33

Chers tous,
Vous êtes nombreux à avoir vu "Sous la glace " en avril et en juin. Peut-être, selon le jour de la
représentation et l'alternance des enfants, avez-vous vu une représentation où l'enfant, le petit Jean Personne, était joué par le jeune Constantin Cristev.
Les parents de cet enfant sont moldaves, son père est opposant politique (il a été torturé et emprisonné en Moldavie), toutes leurs demandes d'asile ou de régularisation ont été refusées. Les Cristev ont reçu un avis d'expulsion et ils font actuellement appel.
Passons sur le fait que c'est une famille parfaitement intégrée, dont tous les membres parlent un très bon français : Vasili, le père, est là depuis une dizaine d'années, sa femme Claudia et Constantin l'ont rejoint il y a trois ans, et son deuxième fils, âgé de deux ans, est né en France. Constantin est un enfant
exceptionnel, parfaitement trilingue, le meilleur élève de sa classe, d'une finesse et d'une gentillesse...; il a été un merveilleux comédien sur le plateau, et il a une capacité formidable à s'intégrer dans une équipe, avec tout l'humour et l'intelligence qu'on peut rêver.
Vasili a été arrêté ce week end, placé en centre de rétention, et est comparu hier matin devant le Tribunal de Grande Instance de Créteil. La juge l'a assigné à résidence -ce qui est plutôt une bonne nouvelle, comparé au centre de détention. Vasili a quinze jours pour quiter le territoire français, il comparaît devant le Tribunal Administratif vendredi matin prochain, et c'est ce jugement qui décidera du fait qu'il puisse rester ou non en France.

Ils ont besoin de tous les soutiens possibles, même si hélas ils sont loin d'être les seuls dans ce cas....
Une pétition est en ligne à l'adresse suivante, n'hésitez pas à la signer et à la diffuser.

http://www.educationsansfrontieres.org/?article8222

Merci pour eux

Anne

Repost 0
Published by Michel Strausseisen - dans Appels
commenter cet article
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 08:15
* Arrêt sur Images va disparaître du paysage audiovisuel français.*

*Cette décision "sans réelle explication" n'a pas lieu d'être sur une
chaîne publique qui se présente comme une chaîne pédagogique.*

*Arrêt sur Images est une des rares émissions (si ce n'est la seule) qui
exerce un regard critique sur la télévision et sur l'image en général.*

*Nous demandons que cette émission soit maintenue. *

Sans en faire du « spam », merci de diffuser cette pétition au plus
grand nombre !

Cette pétition sera notamment transmise par courrier à Alain Le Garrec,
médiateur des programmes de France Télévisions
------------------------------------------------------------------------
*Signer la pétition
<http://arret-sur-images.heraut.eu/index.php?petition=3&signe=oui> -
Voir les signataires
<http://arret-sur-images.heraut.eu/index.php?petition=3&pour_voir=oui>

Repost 0
Published by Michel Strausseisen - dans Appels
commenter cet article