Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 15:52

S'il existe un vrai défenseur de toutes les libertés, un chevalier de la démocratie, c'est bien Robert Ménard. Ce combattant désintéressé ne supporte aucune atteinte à ce qu'il juge attentatoire au libre exercice des droits de l'Homme. Certains droits de certains hommes.

Jusqu'en septembre 2008, il était le patron de Reporters sans frontières. Rappel historique : en 1983, Reagan fondait le NED (National Endowment for Democracy), dont le but est la promotion et le financement de toute action politique ou médiatique s'inscrivant dans le prolongement des opérations confidentielles de la CIA. En 1985, le NED portait sur les fonds baptismaux et finançait l'ONG française Reporters sans frontières. But avoué ; la défense des journalistes partout où ils subissaient censure et oppression. But réel : attaquer tout ce qui semble s'opposer au leadership des USA, notamment Cuba, Chine, puis Venezuela, partis de gauche en occident. Sous couvert de défense des libertés. Et toujours dans le cadre tutélaire de la CIA.

En 2008, Ménard quitta RSF et trouva un bienfaiteur dont la démocratie n'était pas la préoccupation numéro 1. L'émir du Qatar sponsorisa à hauteur de 3 millions de dollars par an un centre d'accueil pour journalistes à Doha, dont le petit Robert fut (et est peut-être encore) le patron.

Entretemps, il n'a jamais abandonné le bon combat. Il réclama à cor et à cris en 2003 la libération de Maurice Papon. Il prit avec fougue la défense du raciste antisémite Dieudonné. Il vilipenda la loi Gayssot réprimant les publications négationnistes. A la suite de l'assassinat au Pakistan d'un journaliste américain, il invoqua en 2007 la légitimité de l'usage de la torture. Il n'hésita pas, en 2010 à se faire l'avocat de la peine de mort.

On se souvient de sa défense du Tibet en 2008, en lançant des actions de commandos dans Paris contre le passage de la flamme olympique.

Cerise sur un bien mauvais gâteau : fidèle envers lui-même, Robert Ménard fait la promotion de son livre Vive Le Pen ! Y compris en insultant une journaliste en direct sur l'antenne de France Inter.

Robert Ménard n'est pas le paladin de la liberté, mais le spadassin de la pire réaction.

Jacques FRANCK 20 avril 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vendémiaire
commenter cet article

commentaires