Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 22:04

 Bataille locale, bataille globale

 

Contre la fermeture du centre de Sécurité sociale de la rue du Docteur Finlay.

 

Il est toujours en sursis, sa fermeture restant programmée pour la fin de l'année. Il ne resterait plus qu’un seul centre (Adolphe Chérioux) pour les 342.000 habitants des 6ème, 7ème et 15ème arrdts! Les malades, surtout les plus fragiles socialement et physiquement, auront encore plus de mal à faire valoir leurs droits, à être conseillés. A l’initiative de l’Union locale CGT, une pétition a réuni des milliers de signatures. Les élus ont profité de l'alternance pour se défausser les uns sur les autres. Côté Assurance maladie, on ne parle que "d'économies": d'économies à réaliser sur les salariés de Sécu, sur les remboursements des ayant-droit. De l'autre côté, un rapport parlementaire de 2011 évalue les fraudes patronales aux cotisations sociales entre 8 et 15,8 milliards d'euros... La lutte se poursuit.

 

Plus nous avons besoin de centres de santé publics  de proximité, plus ils les ferment!  

Si l'on dit que le 15ème va devenir un désert médical, on pourrait croire que c'est une plaisanterie. Côté dépassements d'honoraire, c'est en effet plutôt la jungle. Mais le désert gagne effectivement l'offre de soins conventionnés, pratiqués et remboursés au tarif de la Sécu, appliquant le tiers payant. Mais sur 240.000 habitants, de plus en plus ne peuvent pas payer des suppléments et tous auraient raison de les refuser.

Le centre médical pluridisciplinaire Beaugrenelle accueillait 23.000 patients. Il est tombé en 2006 sous les pelleteuses des promoteurs du nouveau centre commercial. Responsable du projet, la Ville a laissé faire et renvoyé à des promesses toujurs pas tenues, alors que l'opération immobilière touche à sa fin (mais aussi que les élections municipales approchent). Des associations se battent pour la réimplantation d’une structure équivalente municipale. 450 millions d’euros pour une opération spéculative et pas les moyens de faire vivre un centre de santé?  

Idem à Balard, le centre de santé a été détruit par les pelleteuses de l’opération somptuaire du "Pentagone". Le ministère de la défense, pour ses propres salariés et pour ses voisins n'aurait pas de quoi financer un nouveau centre?  

Le centre de la rue Viala: depuis son abandon par les Allocations familiales en 1996 (et son rétrécissement), il est gérépar une mutuelle étudiante. Il vivote financièrement. Comme la plupart des centres de santé, il souffre directement du sous-financement aggravé par la loi Bachelot de 2008 (HSPT) qui ignore délibérément les surcoûts sociaux de ces structures de proximité.

Bataille locale, bataille globale: Agissons, avec tous les acteurs, représentants de la population, associations, structures médicales existantes, pour la reconstitution et l'amélioration du réseau de centres de santé publics dans le 15ème!   

 

Aux urgences de l’hôpital Pompidou, c’est toujours l’état d’urgence!

Il y a un an, les personnels des urgences tiraient le signal d’alarme.

Leur grève a permis que les patients ne soient plus parqués dans les couloirs mais dans de nouveaux « espaces d’attente », un peu plus décents. Pour le reste, rien n’a changé.

Le déficit de personnel, toujours aussi criant et le manque structurel de lits « d’aval » (dans les autres services) rendent toujours l’équation quasi impossible à résoudre tous les jours.

La pression s'aggrave à cause de la dégradation de la situation sociale et de celle des autres hôpitaux. L’Assistance publique - Hôpitaux de Paris veut fermer les urgences de l’Hôtel Dieu. Cela va reporter 40.000 patients de plus vers les structures subsistantes. Et ce n'est qu'un exemple. 

La lutte se globalise à l’AP-HP devant une austérité sans précédent, malgré le changement de gouvernement. 150 millions "d'économies" en un an: le démantèlement s'accélère. 

Hospitaliers, usagers, unissons nos analyses et nos luttes!

 

Rencontre publique, à l’initiative du PCF Paris 15,

avec des syndicalistes (HEGP, Necker) et des militants associatifs du 15ème,

Jeudi 4 juillet, 18h30, 61 rue Violet (métro Emile Zola)

 

http://pcf-paris15.over-blog.com/article-pour-le-service-public-de-la-sante-et-de-l-action-sociale-des-luttes-dans-le-15eme-118498064.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires