Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site de recherche d'emploi

Le site http://jooble-fr.com/

vous propose des annonces d'offres d'emploi nationales et internationales.


Les offres qui vous seront envoyées par mail proviennent de différentes sources, et ne préjugent en rien des conditions de travail et des salaires. Il vous appartient de vous en assurer le cas échéant.

 

Le site est d'utilisation simple et l'inscription est gratuite.

 

http://jooble-fr.com/

 

Merci de signaler à Vendémiaire tout dysfonctionnement que vous pourriez constater.

Rechercher

Quelques conférences

Chansons

  Avant d'écouter les enregistrements ci-dessous, attendez la fin de la musique de fond du blog...

 

L'Affiche rouge / Catherine Sauvage

 

Bandiera rossa
BELLA CIAO
La Butte Rouge

 

 

La Carmagnole

 

 

Sur la commune / Serge Utgé Royo  

 

 

La Commune / Jean Ferrat

 

 

La Oommune est en lutte / Serge Utgé Royo 

 

 

Déserteur / Boris Vian
 

 

Cloire au 17e / Montéhus

 

 

L'Internationale / Choeur du Bolchoï

 

Sur la route / Gaston Couté

 

 

Ah ! les salauds ! / Aristide Bruant

 

 

Le temps des cerises / Jean Lumière 

25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 12:21

Corpus Fabrique,

en partenariat avec Alain Epoet en présence de Annie Lacroix-Riz,
est heureux de vous présenter son film :

 

"Pas d'Histoire"

 

Essai-documentaire sur l'archive, la part maudite de l'Histoire.

 

A partir d'une photo interdite où Louis Renault figure avec Hitler,

l'historienne Annie Lacroix-Riz

(spécialiste, entre autres, de la collaboration économique sous l'occupation), recontextualise l'horizon d'une époque.
 

le samedi 25 mars 2017

 

à

 

16h00,au Pavillon Chaslin

 

de l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard,

 

à Neuilly-sur-Marne (93)

 

 

Réservations par mail : alain.epo@yahoo.com

 

contact: corpus.fabrique@gmail.com

 

Tel : 07.68.73.49.89 www.corpusfabrique.fr

 

http://corpusfabrique.fr/

 

Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 15:18

 

INVITATION

Séminaire : Construire la paix, déconstruire la guerre

 

Séminaire dirigé par Fabienne Pourre, membre du bureau de la fondation Gabriel Péri.

La fondation Gabriel Péri a le plaisir de recevoir Roland Nivet, porte-parole national du Mouvement de la Paix, pour la prochaine audition de son nouveau séminaire "Construire la paix, déconstruire la guerre".

La séance sera animée par Fabienne Pourre, coordinatrice du séminaire et membre du bureau de la fondation Gabriel Péri.

Jeudi 9 mars 2017 de 18h à 20h
Salle Turquoise, accès au rez-de-chaussée de la Tour Essor
14 rue Scandicci - 93500 Pantin
M° Hoche ou Porte de Pantin
T3b Delphine Seyrig

Merci de confirmer votre présence par mail à clemoing@gabrielperi.fr

 

Présentation du séminaire :

La réalité de la Guerre a resurgi dans notre quotidien.  L’idée et le mot ont repris place dans le discours et le récit du monde. Ils éclatent dans le « Nous sommes en Guerre » quand l’impensable de la terreur tue maintenant et ici Surtout quand ces actes de guerre se veulent prolongement d’affrontements militaires dans l’Orient proche, et mêlent violence et revendication religieuse. Cette réalité bouleverse les consciences quand les populations meurtries forcent les portes d’une Europe tétanisée pour demander refuge et protection. L’esprit de guerre s’insinue dans les failles de nos incertitudes quand, à l’extrême violence au Moyen-Orient ou en Afrique, font écho les discours sur  la menace de l’Autre.

Nous ne sommes pas certains que le monde soit plus dangereux qu’entre les deux Guerres mondiales, qu’il y a trente ans ou plus, aux pics de crises de la Guerre froide. A plusieurs reprises la tentation de la guerre a été écartée,  comme avec l‘accord sur le nucléaire iranien. Les échecs des interventions militaires en Afghanistan et en Irak en 2003 ont fait réfléchir sur les impasses dramatiques de l’usage dominateur de la force.

Nous savons pourtant que l’esprit de confrontation, les discours de guerre peuvent retrouver en ces temps de crise une forme de légitimité. La crise ukrainienne reste maitrisée, mais on entend des bruits de botte au cœur du continent européen. Les instruments de la guerre s’accumulent en Asie. Ils se modernisent dans tous les espaces, maritimes, spatiaux, dans le cyber espace.

Il nous faut donc reparler de la Paix. Reparler du désarmement. Remettre à l’ordre du jour la réduction des armements, remettre en question l’arme nucléaire. Dénoncer comme hier le scandale des dépenses d’armement quand les urgences sociales, environnementales, comme sources essentielles d’insécurité, appellent une réorientation massive des budgets pour l’investissement utile et  pour le co-développement.

Il nous faut donc reparler de Paix dans un monde nouveau, au mouvement chaotique. Un monde où se confrontent racines des conflits (économiques, idéologiques, sociales) et effort pour plus d’humanité. Un monde où coexistent la Paix et la Guerre. Un monde en recherche de solutions et d’espérance.

L’action pour la paix est et sera politique. Elle est et sera citoyenne. Elle est et sera culturelle. Il s’agit de « Résister à l’esprit de guerre » comme dit Edgar Morin, jusque dans « l’enfermement dans un système clos et illusoire de perceptions et d’idées sur le monde extérieur et sur soi-même ». Il s’agit de repenser la Paix, pour la remettre au centre des droits humains et du mouvement émancipateur et faire de sa défense un levier de la transformation progressiste.

En organisant ce séminaire nous proposons de  travailler à repenser la Paix et à déconstruire le discours sur la guerre, démasquer et délégitimer sa banalisation.

Espace de réflexion et de travail ouvert aux militants et aux chercheurs ce séminaire débouchera sur un colloque à Paris début 2018.

 


Fondation Gabriel Péri 

 

14 rue Scandicci 
93500 Pantin 
France
www.gabrielperi.fr

Mél : fondation@gabrielperi.fr

Repost 0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 13:06


 

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 17:31

« Paris Marx » - Il y a 100 ans, la Révolution russe


 

La Révolution russe de 1917 fut un événement historique d’une importance colossale. En huit mois, des millions de travailleurs, paysans et soldats russes ont renversé la monarchie tsariste (février), puis porté au pouvoir le parti bolchevik (octobre). Pour la première fois – si l’on excepte l’héroïque soulèvement des communards de Paris, en 1871 –, les travailleurs prenaient le pouvoir et engageaient la construction d’une société socialiste. L’impact international de cet événement fut immense. Il bouleversa le cours de l’histoire.


Nous expliquerons quelles furent les causes de cette révolution, sa dynamique interne, les raisons de sa dégénérescence stalinienne, au milieu des années 20 – et quelle leçons nous pouvons en tirer, aujourd’hui, pour faire avancer la lutte contre le capitalisme.

La réunion sera suivie d’un buffet fraternel.

Mercredi 25 janvier - 19h

75 boulevard Vincent Auriol - Métro Chevaleret

Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 15:55

Nicos Poulantzas, un marxisme pour le XXIe siècle
Colloque international consacré à l’œuvre de Nicos Poulantzas

Vendredi 16 janvier 2015, de 9h00 à 18h00
et samedi 17 janvier 2015, de 9h00 à 13h00

Université de Paris-Sorbonne
Maison de la recherche de Paris IV, Amphi 035
28 rue Serpente, 75006 Paris
Métro : Odéon (lignes 4 et 10)
 Plan d'accès
Entrée libre. Inscription : inscription@gabrielperi.fr

 Présentation
L’œuvre de Nicos Poulantzas (1936-1979), disparu il y a trente cinq ans, alimente aujourd’hui au plan international les recherches les plus novatrices. État, crise, classes sociales, mondialisation, Europe, transformation des rapports de production, fascisme… sur tous ces sujets, Poulantzas a fait évoluer le marxisme sur des voies inexplorées, en s’appuyant sur les classiques - Rosa Luxemburg et Gramsci, parmi d’autres - mais en ouvrant également le marxisme à des influences extérieures, celle de Michel Foucault par exemple. Cette œuvre se situe à la charnière de deux époques : le capitalisme d’après-guerre, et son cycle de croissance ininterrompu de trois décennies, et la période issue de l’entrée en crise de ce cycle dans la première moitié des années 1970, dont nous ne sommes à bien des égards pas encore sortis. C’est ce qui confère à la pensée de Poulantzas sa très grande actualité.

Lire la suite ->>  http://www.gabrielperi.fr/nicos-poulantzas,-un-marxisme-pour-le-xxie-siècle.html

Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 15:50

Le CERCLE UNIVERSITAIRE D'ÉTUDES MARXISTES

et les ÉDITIONS DELGA

 

Vous invitent le Jeudi 15 janvier

de 17h00 à 19h30

 

Aux Cordeliers, 15 rue de l'école de médecine 75006 ( métro Odéon)

Amphithéâtre Roussy

 

à la conférence de

Aymeric Monville et Michelle Brand

 

 

Yougoslavie, Ukraine : l'impérialisme contre les peuples

 

 

Aymeric Monville est directeur des éditions Delga.

Michelle Brand est enseignante. Elle a préfacé le livre : «  Ukraine : le coup d'état fasciste orchestré par les États Unis »

 

 

Le Cercle Universitaire d’Etudes Marxistes (CUEM) a pour objectif d’organiser des conférences ayant trait à l’actualité du marxisme. Nous le faisons tout au long de l’année universitaire en invitant des conférenciers traitant de sujets historiques et philosophiques et d'actualité d’un point de vue marxiste. Si vous souhaitez être informés de nos initiatives et pour tout renseignement écrivez nous : cercle.univ.etud.marxiste@gmail.com, vous pouvez également consulter notre nouveau site : www.cuem.info

 

Les éditions DELGA ont publié entre autres ouvrages : Ukraine : le coup d'état fasciste orchestré par les Etats Unis, Stephen Lendman et Tuer une nation : l'assassinat de la yougoslavie, Michael Parenti

 

 

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 16:44

 Par le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).

 
Le 5 févier 2014.

 
Ces derniers jours, de multiples prises de positions ont porté sur la sortie de l’euro et le boycott des élections européennes, relatées par la « grande presse ». Il faut y voir une preuve de la montée, dans la société, de ces exigences populaires. Ainsi, France-Inter a récemment donné la parole à Jean-Luc Gréau (ancien économiste du MEDEF) et hier matin, mardi 4 février, à Philippe Villin (banquier d’affaires) qui se prononcent pour la souveraineté monétaire de notre pays. L’hebdomadaire Marianne de la semaine dernière a sorti un numéro avec un énorme titre sur la Une « Faut-il sortir de l’euro ? » et un entretien avec Emmanuel Todd qui plaide pour l’abstention aux élections européennes. Ce numéro de Marianne s’est vendu comme des petits pains ! Du coup l’hebdomadaire a sorti dans la foulée une version électronique reprenant le débat réalisé dans le n° 736 du 28 mai au 3 juin 2011 entre Michel Sapin (alors dirigeant du PS) et Jacques Nikonoff (porte-parole du M’PEP) au moment de la sortie de son livre « Sortons de l’euro ! ».

 

 

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 14:01

 J’assurerai le 12 novembre une journée complète sur la Deuxième Guerre mondiale, à l’invitation de l’ARAC (Association républicaine des Anciens Combattants et Victimes de guerre)

Le matin, conférence et débat 9 h 30-12 h.

Repas pris en commun (10 €)                          .

L’après-midi, 14-16h30

Présentation, projection du film de Jean-Paul Le Chanois « Au cours de l’orage » et débat consécutif.

 

Inscription libre des volontaires. Pour joindre l’ARAC, tél. : 01 42 11  11 11 ; Fax : 01 42 11 11 10 ; arac.nationale@orange.fr.www.arac.fr

Pour s’y rendre :

Rendez-vous au siège national de l’ARAC  : 2 Place du Méridien, 94800 VILLEJUIF

Indications fournies par les responsables de l’ARAC pour ceux qui arrivent par le métro (Ligne 7: direction Villejuif-Aragon).                

 

« Descendre à 9h-9h15 au terminus Villejuif-Aragon.

Sortir sur la droite (tramway).  Prendre à droite  par l'escalier  mécanique avenue de Stalingrad.

                       La rue Jean Jaurès est en prolongement de l'avenue de Stalingrad

                       Aller jusqu’au 145, rue Jean Jaurès.

Départ collectif vers la salle de réunion. »

 

Annie Lacroix-Riz

Repost 0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 15:14

De quel syndicalisme avons-nous besoin ? Conférence d’Annie Lacroix Riz à Cochin le 25 octobre : "La question des salaires en France"

mercredi 2 octobre 2013 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, François Sénac IDE, Marise Dantin Secrétaire Générale


aaa Vendemiaire Drapeau 2013De quel syndicalisme avons-nous besoin ? 

Vendredi 25 et Samedi 26 octobre
Hôpital Cochin

En France, le syndicalisme est effectivement confronté à ses divisions.
Mais la recherche de l’unité des travailleurs est indissociable d’une orientation de classe ferme et sans ambiguïté !
C’est en effet dans les périodes où le syndicalisme de classe l’a emporté sur le réformisme syndical que de grandes conquêtes et droits sociaux ont vu le jour comme en 1936 et à la Libération.

Le syndicat CGT de l’hôpital Cochin, avec le soutien et la participation du Front Syndical de Classe, organisera durant 2 jours des rencontres et conférences en direction des militant-e-s, travailleurs-eusses, retraité-e-s à la fois sur des questions de fond :

- les salaires avec Annie LACROIX-RIZ, le vendredi 25 de 17h à 21h,


- les luttes actuelles (les retraites) avec Bernard FRIOT, le samedi de 14h à 18h.

LIEU : Hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg Saint Jacques 75014 PARIS
Amphithéâtre Jean Dausset

RER B : Port Royal
Métro : Denfert Rochereau, ligne 4 ou 6.

 

Programme des 2 journées

VENDREDI 25 octobre
17 heures
Conférence – débat animée par Annie LACROIX-RIZ
"La question des salaires depuis le 20e siècle"

 

SAMEDI 26 octobre

9 heures 30- 12 heures
Débat sur le thème « de quel syndicalisme avons-nous besoin »
Introduit par Benoît Foucambert

14 heures

Conférence – débat animée par Bernard FRIOT
"La retraite c’est révolutionnaire !"

 

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 13:48

 La rencontre aura lieu le mardi 17 septembre de 18h30 à 20h30

à l'Espace Maurice Nilès, 1er étage, 11 rue du 8 Mai 1945, 93000 Bobigny
Tramway T1, Arrêt « La Ferme ».


Depuis août 2012, le gouvernement et les groupes armés colombiens ont engagé un processus pour une paix négociée, marquant une rupture forte avec la stratégie sécuritaire de l’ancien président Uribe. Si un accord partiel a pu être trouvé sur la réforme agraire, racine d’un conflit qui remonte aux années 60, la situation reste précaire et les affrontements continuent.
Comment sortir définitivement du cycle de violences qui mine la société colombienne depuis plus d’un demi-siècle ? Quels sont les enjeux des négociations ? Ont-elles une chance d’aboutir ?

La Fondation Gabriel Péri, en partenariat avec l’association France Amérique latine, invite pour en débattre :

  • Jaime Caycedo, anthropologue, secrétaire général du Parti communiste colombien,
  • Nydia Tobon, membre du comité "Droit Solidarité",
  • Maurice Lemoine, journaliste, auteur de Sur les eaux noires du fleuve, Éditions Don Quichotte, 2013,
  • Le Mouvement de la paix,
  • L’association France Amérique latine.

La rencontre sera animée par Daniel Cirera, secrétaire du conseil scientifique de la Fondation Gabriel Péri.

Contact : Chrystel Le Moing , Fondation Gabriel Péri, clemoing@gabrielperi.fr, 01 41 83 88 43.

 

Repost 0